Microsoft révèle qu’une faille dans l’authentification web de ses services Live (Hotmal, MSN, etc…) permettait à n’importe qui de changer le mot de passe des comptes Live et