Le piratage ne détruit pas le business du cinéma

C’est ce qu’on peut voir sur les résultats publiés par la MPAA. (PDF intéressant à lire)

On peut y voir que le nombre d’entrées au cinéma augmente continuellement :

3l7GDSY Et que le prix du ticket moyen est passé de $6.21 en 2004 à $8.13 en 2013 soit 30% d’augmentation.

Ce n’est pas ce que l’on peut appeler un crise du cinéma. Stop the bullshit!

A mon avis, le succès du cinéma s’explique par son coût de sortie relativement faible par rapport aux autres loisirs (maximum 20€ par mois) et par la promotion publicitaire importante dont il bénéficie : à la TV (films, interview d’acteurs, etc…), dans les journaux (pages spéciales, critiques, interview d’acteurs, sorties traitées comme des évènements d’actualité), affiches dans les rues, sur internet (consommation élevée de films, trailers et publicités)

Label PUR / Offre légale, le ridicule de l’HADOPI

La HADOPI étant souvent comme nous incapable de savoir si les plateformes de distribution paient les artistes, elle référence désormais non plus les offres légales mais les offres « pouvant être regardées comme » étant légales. Les revenus artistes sont bien protégés… :-/

Voila encore une fois HADOPI ne sert à rien à part emmerder les citoyens. Et dire qu’on paie des dizaines de millions d’euros de taxe pour ça. Hollande ferait mieux de supprimer ça plutôt que de lever encore l’impôt.

Contourner facilement le blocage des sites web

Les belges, qui sont toujours à la recherche de  nouvelles blagues, se sont lancés dans le blocage de site web par DNS depuis quelques temps.

piratebayse

PirateBay en a subi les foudres et aujourd’hui c’est KickAssTorrent.

Malheureusement, ce n’est pas efficace du tout et on rigole bien.

Premièrement parce que le blocage s’effectuant par des DNS menteurs chez FAI belges qui sont menteurs, il suffit simplement modifier l’adresse des serveurs DNS dans ses paramètres de configuration Internet pour passer outre. Vous pouvez par exemple utiliser ceux fournis par Google (8.8.8.8) en échange de tous vos logs de connexion. Ou installer Unbound sur votre Linux et ne faire confiance qu’aux DNS racines. Et voila, vos torrents marchent toujours comme un charme.

Deuxièmement, car il suffit aux sites d’acheter un autre nom de domaine pour 15€ pour contourner le blocage. Ex: Piratebay.sx et Kickass.to. Temps de réaction, quelques heures. Et comme ces nouveaux noms de domaines deviennent très utilisés, il deviennent vite les premiers liens à apparaître dans Google. L’inconvénient de cette deuxième méthode, c’est que les anciens torrent ne marchent plus et c’est spécifique à chaque site.

Acta > /dev/null

Le Parlement européen vient de rejeter ACTA, par 478 voix contre 39, et 169 abstentions. Cette opposition massive signifie la mort du traité, au moins en ce qui concerne l’Union européenne.

 

TF1 perd son proçès contre Youtube

Youtube aka Google fait son business publicitaire en utilisant gratuitement le contenu créé par TF1 et sans son accord mais est épargné par la justice de part son statut d’hébergeur même si il a tardé à retirer le contenu. Numérama publie une analyse et une copie du  jugement.

Je trouve ça dégeulasse. Légitimer ce genre de comportement de la part de sociétés sangsues et par la même ce type de business (ex : Megaupload) tout en tapant bien fort sur les particuliers qui s’échangent les mêmes oeuvres sans en tirer de bénéfice commercial, ca me choque.

Hollande est contre la licence globale

C’est ce qu’on peut lire dans une lettre signée de sa main à l’ALPA du 19 avril 2012 :

Il est ainsi très clair : « Si je suis élu, il n’y aura pas de légalisation des échanges hors marché ni de contribution créative ». Christian Paul, Aurélie Filipetti et Patick Bloche, les députés PS les plus combatifs contre la HADOPI et sûrement ceux qui comprennent le mieux les enjeux du numérique doivent manger leur chapeau…. comme nous d’ailleurs.

Source : Electron libre