Pourquoi Jabber n’a pas de succès

Je ne parle pas ici d’XMPP, le protocole de communication standardisé qui a un réel succès (GoogleTalk, FacebookChat…)

Je parle de Jabber, le réseau fédérés de serveurs XMPP.
Tout d’abord, si l’on se fiche de que le réseau fait de nos communications, un skype est plus attirant sur le point des fonctionnalités.
Si l’on veut garder ses communications privées, le modèle de serveurs décentralisés ne résout pas le problème en soi.
En effet, si on crée son compte sur un serveur tiers, celui-ci peut très bien lire vos communications, usurper votre identité et même connaître votre mot de passe.
Donc on peut penser qu’il faut chacun administrer son serveur, ce qui est quand même balot d’un point de vue simplicité, économie d’énergie et coté pratique, mais cela ne sert en pratique pas à grand chose si le contact avec qui vous conversez ne fait pas la même chose pour s’assure de la confidentialité du message. Un pe comme les mails si vus voyez ce que je veux dire…

Du coup je m’interroge, à quel public s’adresse Jabber? Le seul intérêt que je vois actuellement, c’est un réseau ouvert à tous et non censuré.

Je rêve d’un réseau de messagerie sans serveur où chacun peut discuter en « privé » avec son interlocuteur de manière simple. Est possible d’avoir cela sur une infrastructure partagée (P2P, supernodes et table de hashage distribuée pour joindre l’IP de ses correspondants , clés asymétriques pour l’identification et le chiffrement des messages)

Vidéo-conférence multiplateforme avec Jabber

Le moyen le plus simple pour faire de la visio-conférence multiplateforme avec Jabber est la combinaison Empathy (linux) et Gtalk (mac, windows, linux).

Pour une conversation entre deux Empathy sous Linux, pas de soucis, ca marche du premier coup sans configuration.

Afin que la vidéo fonctionne lors d’une conversation Empathy vers Gtalk, l’ordinateur sous linux devra avoir installé un codec x264 pour gstreamer.

Celui-ci n’est pas présent dans les dépôts par défaut des distributions pour des raisons de brevets.
Pour Debian Squeeze, il faut ajouter le dépôt deb-multimedia et installer le paquet gstreamer0.10-x264.

Cependant, la visioconférence avec Jabber reste encore peu utilisée.

Plusieurs raisons à cela :

  • Jabber n’a pas percé comme réseau de communication ouvert. XMPP s’est déployé mais chaque réseau st fermé (Facebook par ex)
  • L »incompatibilité fonctionnelle entre les clients. Chaque client a des fonctions différentes suivant l’orientation du logiciel. Certains ne supportent pas les salons (groupchat), d’autres le transfert de fichier ou le chiffrement OTR. Si bien que le dénominateur commun  entre 2 personnes utilisant 2 clients Jabber différents se résume souvent aux seuls messages texte.
  • Le manque de logiciels client multiplatefome permettant la visioconférence et compatibles découle de la remarque précédente.
  • La galère pour trouver la bonne combinaison de logiciels qui fonctionne entre eux est rebutante.

Jappix sur jesuislibre.net

Je viens d’ajouter l’interface web Jappix à mon serveur Jabber personnel jabber.jesuislibre.net

Il n’y a pas à dire, c’est beau et simple d’emploi.

Le coté social commence à apparaitre dans cette version 0.5 avec un flux d’info temps réel partagé entre ses contacts. On peut y intégrer des images, du son, de la vidéo… Ca va devenir vraiment sympa quand les infos postées seront permanentes (à la manière d’un « wall » Facebook mais avec le choix du serveur qui stocke nos données persos :))

 

Jabber sur Android

Quel est le périphérique que vous utilisez le plus pour chatter? Depuis l’apparition des forfaits « SMS illimités », c’est clairement par le téléphone que j’échange le plus de messages courts.

Cette liberté d’échange de SMS rend moins nécessaire l’utilisation d’un service de messagerie instantanée tel que Jabber. Par contre, les forfaits voix sont toujours limités dans le temps et l’interopérabilité de la visioconférence est inexistante. Jabber, à travers le protocole Jingle a donc une carte à jouer afin de réunir le chat, la voix, et la visioconférence entre tous les périphériques sans enfermer l’utilisateur.

Malheureusement, force est de constater que les clients Jabber sur Android ne sont pas très évolués.

Le client Jabber le mieux abouti me semble Xabber développé par Redsolution.

Ca remplace efficacement le système de chat par SMS mais guère plus. Il ne gère pas les groupes de discussion. Le seul client à faire ça est Jabiru mais il est clairement moins pratique.

Coté visioconférence, le retard est flagrant alors que ce pourrait être une killer app. La place est laissée à Skype et Tango.

Debian France aux RMLL

headerVous pouvez retrouver toutes les interviews des associations du libre présentes aux Rencontres Mondiales du Logiciel Libre à Nantes sur Radio.RMLL.info.

On y trouve notamment une interview de Debian France, l’association des dévelopeurs et utilisateurs de Debian français qui explique plus largement le fonctionnement et les spécificités de Debian.

J’en profite pour lancer 2 liens pour rentrer en contacts avec des Debianeux :

Quizz sur Jabber

jabber-bulbVous aimez Questions pour un Champion ? Vous aimerez le Quizz Jabber.
Il s’agit d’un salon Jabber sur lequel un robot pose des questions auxquelles les participants doivent répondre le plus rapidement possible.
Aucune formalité d’accès, usage gratuit et illimité, compétition ouverte et amicale entre les participants, énorme panel de questions… autant de raisons d’aimer ce Quizz.

Vous pouvez vous connecter au Quizz directement depuis votre navigateur internet ou depuis votre logiciel de messagerie instantanée Jabber.

Le confort d’affichage est bien meilleur dans un logiciel de messagerie Jabber. Et puis qui sait, peut être trouverez vous d’autres intérêts à Jabber ?

PS: le code source du robot ainsi que les questions sont « libres ».

Vendredi 20 mars, MSN va couper !

Le serveur jabber de l’APINC a décrété la mort de ses passerelles MSN, AIM et ICQ. Il vous reste donc un peu plus d’un mois pour :

1. Faire changer de logiciel de messagerie instantanée à vos contacts (au choix client uniquement Jabber (ex: Gajim(windows), Ichat(mac) ) ou multiprotocole (ex : Pidgin(windows, linux), Adium(mac) ).

2. Trouver d’autres passerelles Jabber<->MSN, AIM, ICQ si vous échouez au point 1. En effet, il est tout à fait possible d’utiliser les passerelles disponibles qui ne sont pas sur le même serveur que votre compte jabber.

Bonne chance !

Gajim est-il sûr?

J’avais récemment conseillé d’éviter MSN et de passer à Jabber pour éviter les écoutes de type MITM. Il semblerait que je me sois trompé dans le cas de Gajim.

En effet, si la connexion au serveur se fait par SSL, aucune vérification de certificat n’est effectuée. Il s’ensuit qu’une attaque par MITM qui proposerait un faux certificat (dsniff) tromperait aisément Gajim. Vos communications dont votre mot de passe seraient alors communiquées au pirate.

Le projet Gajim est apparemment au courant de cette faille qui sera corrigée dans la version 0.12.

Bien sur les chiffrement de bout en bout style PGP restent le plus sûrs.