Youtube-dl

Chers lecteurs,
Je pensais que je vous avoir déjà parlé de youtube-dl mais en fait, non.

Ce petit programme existe depuis fin 2012 et permet de télécharger les contenus multimédias (vidéo et/ou audio) se trouvant sur les sites de streaming. On pense ben sûr à Youtube mais pas que. La liste des sites supportés est impressionnante. Ca va de Dailymotion, à CanalPlus en passant par Soundcloud.

Le programme existe pour windows et linux.
Il est présent dans les paquets de Debian 8 (la testing en ce moment) mais pas dans ceux Debian 7 (qui est l’actuelle stable) :-(

Petit exemple rapide pour télécharger la vidéo se trouvant à l’adresse : https://www.youtube.com/watch?v=6D2DohKUhZw en haute qualité

$ youtube-dl https://www.youtube.com/watch?v=6D2DohKUhZw

Et pour avoir uniquement la piste audio il suffit de rajouter « -x »

$ youtube-dl https://www.youtube.com/watch?v=6D2DohKUhZw -x

Simple non? (et sans Adobe Flash). Si vous regarder dans les options, vous pouvez choisir le format de sortie si le format natif de la plateforme de streaming ne vous convient pas.
Mais que va faire Hadopi pour interdire le téléchargement? Nous piquer 8 millions d’euros par an pour se faire ridiculiser par youtube-dl…. la honte.

Pulseaudio partagé sur le LAN

J’ai toute ma musique organisée et stockée sur mon ordinateur portable avec mon interface au poil. Et mes amis font de même. Du coup, quand on fait une soirée ou que je me faire plaisir j’aimerai diffuser ma musique sur mes enceintes HiFi  « over the air »sans prise de tête et que mes amis puissent faire de même. J’ai connecté un petit PC à enceintes et c’est là que Pulseaudio entre en scène.

Pour configurer Pulseaudio, lancez la commande $ paprefs:

Sur les 2 ordinateurs, j’ai coché cette option:

pulseaudio-config

Sur le PC relié aux enceintes seulement, j’ai coché ces options :pulseaudio-config2Vous remarquerez qu’il faut une autorisation pour se connecter. Le fichier ~/.config/pulse/cookie (si vous avez une version de Pulseaudio < 3, il s’agit du fichier ~/.pulse-cookie ) sert de clé partagée entre tous les ordinateurs qui veulent partager leur périphériques audio. Il faut donc faire en sorte que ce fichier soit identique entre toutes les machines.

Si vous voulez appliquez des changements à Pulseaudio, il faut parfois le redémarrer. La commande $ pulseaudio -k fait ça.

Normalement, vous devriez alors voir les sorties audio du PC relié aux enceintes apparaître sur votre PC portable !

pulseaudio-config3

C’est magique, on peut choisir la sortie audio en live, régler le niveau sonore, sortir le son sur les enceintes locales et distantes en simultané. Tout ça à distance sans se lever de son fauteuil. Je peux streamer Youtube, mon film sur VLC, Grooveshark, mes Flac, Ogg, mp3. Plus de risque que des amis bousillent les PC fixe ou augmentent le volume sonore plus que de raison. Que du bonheur.

Pulseaudio equalizer

J’ai découvert l’équalizer bien pratique de Pulseaudio. Bien pratique car il s’applique sur la sortie audio du système donc pour toutes les applications et qu’il est de bonne qualité (meilleur que celui de VLC) et configurable à souhait.

Sur Debian testing, lancer la commande suivante pour créer une nouvelle sortie pulseaudio avec l’équalizer actf :

$ pactl load-module module-equalizer-sink

Vous verrez ainsi une nouvelle sortie dans le panneau de gestion du son sous Gnome par exemple.

Vous pouvez aussi accéder à cette liste par :

$ pacmd list-sinks|grep ‘name:’

Pour configurer l’équalizer facilement, il faut utiliser le script python qpaeq.py. Il nécessite le paquet module python-qt4-dbus pour fonctionner.

pulseaudio-equalizer-qpaeq-large

Si vous élargissez la largeur de la fenêtre de configuration, vous verrez que les bandes de l’équalizer vont se raffiner :)

Pour supprimer la sortie de l’équalizer :

$ pactl unload-module module-equalizer-sink

Si vous avez un problème, voici la doc complère