Flattr, la solution au micropaiement?

N’avez vous jamais été frustré de ne pouvoir donner un peu d’argent à un artiste que vous aimez sur internet? Ou à ce programmeur de logiciel libre qui vous a sauvé la vie en résolvant un bug important pour vous? Ou à cet article de blog aussi intéressant qu’un journal papier? Envie de témoigner de la gratitude sans pouvoir forcément participer (commentaire, code, rapport de bug…)

Regardez ceci :

Flattr va révolutionner le web 2.0 parce que l’on va pouvoir agglomérer les petits soutiens. Par exemple, des internautes peuvent soutenir un développeur à développer une fonction de logiciel libre en le remerciant par Flattr d’un seul clic. Des fans de musiques trouvées sur les réseaux P2P peuvent soutenir leur artistes sans devoir passer par l’achat d’un CD dont ils n’auront que faire.

Désormais autant pour celui qui paye que celui qui recoit : 1000 x 1€ = 1 x 1000€. Ce qui était une utopie avant.  Payer une petite somme demandait de grosses formalitées compliquées avec sa banque (5 min pour remplir un formulaire, risque de se faire piquer son code de CB…) et des frais biens plus important (charge fixe de transaction indépendante du montant et donc très chère pour les petits montants).

On aurait aimé que ce soient les banques qui créent ce système génial mais non, ce sera Peter Sunde, plus conu pour être l’initiateur de PirateBay, quel pied de nez !!

Cela va donner un coup de boost aux économies où il y a beaucoup d’utilisateurs mais peu de gros clients. On pense tout de suite aux logiciels libres, à la musique libre, etc…
Ce système colle parfaitement avec la philosophie du libre. Vous donnez si vous aimez, à n’importe quel moment et le montant est totalement libre.
De plus, cela conforte la possibilité d’un mécénat global en réponse à l’HADOPI. On peut désormais se passer plus facilement de la SACEM ou des distributeurs (FNAC, etc…) pour récolter de l’argent sur des oeuvres culturelles.

A plus grande échelle, ce système est assez subtil. Pas de taxes (TVA, recettes), 10% de frais sur tous les échanges (Flattr, Moneymaker, VISA, banques…), monnaie « virtuelle », necessité de faire partie du réseau Flattr pour en profiter, nécessité de dépenser 2€ par mois minimum pour pouvoir recevoir. Mais il faut bien commencer par quelque chose ! Revolution is on the way….

12 réactions sur “ Flattr, la solution au micropaiement? ”

  1. yorik

    Intéressant.. Ça fait quelques mois déja que ce truc est lancé il me semble, j’ai pas encore vu beaucoup de boutons « flattr »… Curieux de voir si ça va prendre

  2. Ping Tweets that mention Flattr, la solution au micropaiement? -- Topsy.com

  3. cosmocat

    @yorik : non, l’ouverture à tous s’est bien faite aujourd’hui. Avant, c’était sur invitation uniquement. Ce qui explique peut-être le peu d’utilisation actuellement. ça viendra surement…

  4. lolovroom

    Pas mal comme idée, mais je n’ai pas touvé d’explications sur le comment ils empêchent l’usurpation d’id. Bonjour la collecte et l’utilisation de ces données par des bots malveillants.
    A suivre quand même au cas où, l’idée est sympas.

    Et sinon, on pourrai avoir le choix entre j’aime et j’aime pas? Et sur solde negatif, c’est le mauvais artiste qui régale ceux qui ont un solde positif. Je rigole bien sûr (quoique).

  5. Tuxicoman Auteur Article

    Ce qui est aussi dommage c’est que tous les clics ont la meme valeur et qu’il n’est pas possible de voter plusieurs fois dans le mois pour la même chose.

  6. Raphaël Hertzog

    Je crois beaucoup à l’utilisation de Flattr pour soutenir le logiciel libre mais je il faut trouver un moyen pour que les utilisateurs donnent de manière régulière et pas seulement de manière ponctuelle quand ils apprécient une nouvelle fonctionnalité. Comme il n’y a pas de systèmes d’abonnement aux micro-donations, il faut inviter les utilisateurs à cliquer chaque mois.

    Dans un premier temps, j’ai donc mis en place une newsletter pour aider les gens à se souvenir: http://raphaelhertzog.com/flattr-foss/
    Plus tard j’aimerai faire un logiciel qui va les assister en détectant les logiciels qu’ils utilisent et en leur proposant de flatter automatiquement les projets associés.

    En tout cas, je suis persuadé qu’il y a là quelque chose d’important pour le financement du logiciel libre. Et ma première expérience est très positive…

  7. Daniel Maniscalco

    Cher Rédacteur,
    Chers Commentateurs,

    J’apprécie beaucoup cet article, la vidéo et vos commentaires.

    Pour contribuer à vos commentaires, j’ajouterais :

    Que Flattr soit un vrai système d’appréciation qualitatif (les internautes pourront proposés à Peter Sunde, les usages et fonctionnalités complémentaires pour être au maximum exploitées, telles celles qui sont écrites ici et que celui-ci les acceptera facilement. Un bon moyen de valoriser cet outil est que les internautes se l’approprie et que le créateur de Flattr utilise plus de leurs contributions que les siennes à l’évolution technologique de son outil)

    Que Flattr soit exploitables avec d’autres monnaies, telles que l’€uro ou des monnaies libres, telle que l’€VA, la nouvelle monnaie d’échange et de service (dont vous pouvez voir une présentation en cliquant sur le lien vers le site web de transitioner, où se trouve une présentation de cette monnaie libre, ouverte et évolutive)

    Que vous pourriez créer une ou plusieurs discussions de fond sur les thèmes générés par l’utilisation de ce type de système : qu’y trouver, pourquoi, pour quoi, les langues d’utilisation, comment promouvoir ces nouveaux systèmes de micro-paiement dans l’utilisation des moyens de paiements destinés aux internautes ou créer par eux…

    Votre imagination et vos qualités créatives peuvent trouver d’autres pistes ou voies de réflexion et d’action à exprimer. N’hésitez donc pas à élargir et alimenter le débat !

    Bien cordialement,

    Daniel Maniscalco
    Courel : daniel.maniscalco.eva@gmail.com

  8. skepto

    L’idée est très bonne, mais il est dommage que ça favorise encore la quantité et non la qualité : ça risque de rapporter autant à un blogueur qui a bossé deux heures sur un sujet d’actualité qu’à une équipe de dev de 15 personnes qui a bossé pendant 3 ans sur un jeu libre, simplement parce que le geste du clic sera le même dans les deux cas. Donc pour moi il faut proposer le clic à 1 point, et la possibilité de donner 10000 points d’un coup si on veut. En tout cas bravo pour l’initiative !

  9. starpass

    Le système de micropaiement que propose flattr semble vraiment très intéressant et souple. Il y a beaucoup de plateforme en micropaiement dans le paysage web en ce moment. La concurrence se fait surtout au niveau des reversements et prix mais aussi la rapidité d’obtention de codes audiotels

  10. Ping Signes d’espoirs « Blog de Yoananda

  11. DJ papa from www.maxa.es

    je suis tombé sur cette article en cherchant des solutions de micro paiement sur google.

    mais mon avis rejoint celui de skepto, dans la mesure ou seule la « popularité » compte, et pas la qualité.

    pour être populaire il faut un budget communication.

    du coup, le riche va s’enrichir, le pauvre va rester pauvre…. autant mettre un bouton « donate » paypal, avec la liberté pour l’internaute de donner le montant de son choix.

    de plus j’ai essayé de m’inscrire et je ne recois pas le mail de vérification. le service n’a pas l’air d’un grand sérieux.

    enfin bref, j’aurais passé un bon moment à chercher une alternative intéressante à allopass, mais visiblement allopass reste le service de micro-paiement le plus abouti, même si les options de personnalisation restent plus que limitées…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.