Lister et tuer les processus en cours sous Linux

Pour lister les processus de tous les utilisateurs du système : ps -faux
Pour lister uniquement vos processus : ps -fux

$ ps -fux
 USER  PID  %CPU %MEM VSZ   RSS TTY STAT START TIME COMMAND
 toto 3377 0.0 0.1 600268  13212  ? Ssl 16:06 0:00 x-session-manager
 toto 3418 0.0 0.0 10584   336    ? Ss  16:06 0:00 \_ /usr/bin/ssh-agent /usr/bin/dbus-launch --exit-with-session x-session-manager
 toto 3442 0.0 0.2 816644  21384  ? Sl  16:06 0:00 \_ /usr/lib/gnome-settings-daemon/gnome-settings-daemon
 toto 3520 1.7 2.5 1893352 202408 ? Sl  16:06 1:29 \_ /usr/bin/gnome-shell
 toto 5067 3.9 3.8 1242492 302140 ? Sl  16:24 2:39 | \_ iceweasel
 toto 6172 0.0 0.3 906316  25784  ? Sl  17:13 0:00 | \_ nautilus --new-window
 toto 3572 0.0 0.1 551768  9596   ? SNl 16:06 0:00 \_ /usr/lib/tracker/tracker-miner-fs

C’est beaucoup plus pratique que la commande top car il n’y a pas de limitation de hauteur d’écran.

On y trouve des infos très utiles :

  • l’user qui a lancé le processus
  • la commande complète avec arguments qui a servie à lancer le processus
  • l’arborescence des commandes pour savoir quels sont les processus parents et enfants.
  • la date à laquelle le processus a été lancé et sa durée de vie
  • la charge du CPU
  • le PID, identifiant propre à chaque processus

Pour arrêter les processus qui vous intéressent, récupérez le PID correspondant (ex: 5067) et lancez :

$ kill 5067

.
Si le programme ne se ferme pas assez rapidement, vous pouvez le forcer à s’arrêter immédiatement :

$ kill -9 5067

11 réactions sur “ Lister et tuer les processus en cours sous Linux ”

  1. tof

    La commande « pgrep » est aussi très pratique.

    « pgrep -lf php » pour lister les scripts php par exemple !

  2. Nono

    Je n’utilise plus « top » depuis que j’ai posé mes yeux sur « htop » :)

  3. Tuxicoman Auteur Article

    Haha, rigolo ce truc.
    A quand à space invader. Je vois le missile qui rate sa cible et touche X à la place :D

  4. Httqm

    Pitié, pitié, pitié : cessez de jouer les barbares et de contribuer au surarmement nucléaire : le « kill -9 » ne devrait être utilisé qu’en _dernier_ recours. La plupart du temps, un « kill -1 » suffit (c’est très gentil). Sinon, un « kill -15 » devrait faire l’affaire (un peu moins gentil).
    Ces 2 façons de tuer un process ont l’avantage de pouvoir être interceptées par le process en cours pour lui permettre de faire un peu de ménage (fermer les fichiers ouverts, connexions réseaux, …) avant de s’arrêter. Le kill -9 est l’arme nucléaire qui demande au kernel d’abandonner le process immédiatement (tout en laissant le bo**el en l’état derrière lui : fichiers, réseau, …). Parfois on n’a pas le choix, mais en le faisant, on prend le risque de corrompre certains fichiers, processus enfants, … Il vaut mieux prendre l’habitude d’envoyer les signaux « -1 » et « -15 » de kill avant d’utiliser le « -9 ».

  5. Anonyme

    la commande  »top » dans le même style.

  6. aestivo

    Merci tof pour ta requête pgrep -lf php qui m’a permi de trouver un soucis dans mes script php qui tournaient en cron et qui prenaient 100% du CPU.
    je l’ai adapté légerment en pgrep -lf « php  » pour ne pas voir les php-cgi ^^
    Ouf !

  7. aestivo

    pgrep -lf ‘php ‘ -> je remets car il y a eu transformation !

  8. Anonyme

    Pitié, pitié, pitié : cessez de jouer les barbares et de contribuer au surarmement nucléaire : le « kill -9 » ne devrait être utilisé qu’en _dernier_ recours. La plupart du temps, un « kill -1 » suffit (c’est très gentil). Sinon, un « kill -15 » devrait faire l’affaire (un peu moins gentil).
    Ces 2 façons de tuer un process ont l’avantage de pouvoir être interceptées par le process en cours pour lui permettre de faire un peu de ménage (fermer les fichiers ouverts, connexions réseaux, …) avant de s’arrêter. Le kill -9 est l’arme nucléaire qui demande au kernel d’abandonner le process immédiatement (tout en laissant le bo**el en l’état derrière lui : fichiers, réseau, …). Parfois on n’a pas le choix, mais en le faisant, on prend le risque de corrompre certains fichiers, processus enfants, … Il vaut mieux prendre l’habitude d’envoyer les signaux « -1 » et « -15 » de kill avant d’utiliser le « -9 ».

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.