Fail2ban pour Owncloud 7 sur Debian Jessie

Petit guide pour couper court au crackage de vos passwords par le formulaire de login d’Owncloud.

Ajouter dans le fichier /etc/fail2ban/jail.conf :

[owncloud]
enabled = true
port = http,https
filter = owncloud
logpath = /var/log/owncloud.log
maxretry = 3

Modifier le fichier /etc/owncloud/config.php

'loglevel' => '2',
'logtimezone' => 'Europe/Brussels',

Le loglevel ne doit pas être supérieur à 2 pour que les tentatives de login soient enregistrées dans le log !
le logtimezone doit être accordé avec l’heure de votre serveur. Sinon fail2ban pensera toujours que la connexion est ancienne et ne bannira rien.

Créer un fichier /etc/fail2ban/filter.d/owncloud.conf:

[Definition]
failregex = .*"message":"Login failed:.*IP: '<HOST>'.*
ignoreregex =

Relancer le service fail2ban:
# systemctl restart fail2ban

Faites trois mauvaises tentatives de login sur Owncloud pour vérifier !
Pour vérifier le status de fail2ban:

# fail2ban-client status owncloud

Pour débloquer une IP:

# fail2ban-client set owncloud unbanip 192.168.0.13

Cette configuration de Owncloud et Fail2ban devraient être par défaut dans Debian à mon sens.

On peut également se connecter à Owncloud par l’API REST. Je n’ai pas testé si les erreurs de connexion par cette API étaient aussi enregistrées dans le fichier de log, et donc prises en compte par Fail2ban.

12 Comments

Add a Comment