L’arrivée de « split view » dans Mac OS X : c’est une révolution !

J’ai du faire une capture d’écran de leur page « Quoi de neuf dans Mac OS X El Capitan ? » pour immortaliser ce grand moment de fou rire :

split view

Bon déjà, ça commence fort puisque permettre qu’une application bénéficie de la plus grande surface d’écran disponible, c’est le comportement de base depuis toujours partout sauf sur Mac OS pour qui c’est nouveau. Pour faire « nan, mais nous c’est différemment », ils ont décidé de cacher leur barre de menu qui est le seul truc qui reste visible tout le temps habituellement… (d’où le fait que les applications l’utilisaient pour y mettre leur menu, afficher des icones qui indiquent des statuts de synchronisation, etc…). Enfin bon, peut être qu’un jour jour prochain la nouveauté sera l’apparition de cette barre en mode plein écran :D

Pour info, sous Gnome, vous avez le choix de masquer cette barre quand une fenêtres est maximisée (elle apparaît quand vous touchez le bord de l’écran). Par défaut, elle reste présente. Le choix se fait en un clic dans les préférences. Pas de chichi.

Ensuite leur « split view », sérieusement. Windows 7 a ça depuis 2009… sauf que leur petit nom commercial à eux c’était « snap windows ».

Apple fanboys, préparez vous à la révolution, sous Gnome, on peut même découper l’écran en 3 en installant ce plugin d’un clic également :

La suite des nouveautés de Mac OS X El Capitan décrit leur « Mission Control ». Sacré nom commercial, c’est pour lancer une fusée? Non, juste avoir un aperçu de toutes les fenêtres ouvertes et pouvoir les changer de bureau virtuel :

mission controlJe pensais que Mac OS faisait déjà ça depuis longtemps quand Gnome 3 est arrivé en 2011 avec ça :

9 réactions sur “ L’arrivée de « split view » dans Mac OS X : c’est une révolution ! ”

  1. Gilles

    Heu Windows fait ça depuis 3.0, non ?
    Ou alors ce n’est pas qu’un simple agencement automatique des fenêtres ?

  2. willy1009

    Mouais enfin tout cela c’est du marketing ils ont fait la même chose avec le copier-coller sur iphone quand blackberry savait le faire depuis des lustres.

    Seulement les pigeo… acheteurs pensent que réellement c’est nouveau et que ca n’existe pas ailleurs, pourquoi ?? parce que Apple en parle les autres ne le dise pas. Microsoft n’a jamais fait de pub pour le « snap windows » et pourtant ca existe bel et bien depuis windows 7 voir vista et je l’utilise tous les jours.

    C’est une campagne de com bien menée voila tout, c’est pour cela que les gens crédule tombe dans le panneau. Sinon ca ferait longtemps qu’Apple aurait coulé.

  3. Romain

    Petite correction, Mission Control existe en fait depuis 2003. Il portait initialement le nom de « Exposé ». https://en.wikipedia.org/wiki/Mission_Control_%28OS_X%29

    Pour le reste de l’article, je suis tout à fait d’accord, Apple a le chic pour vanter des fonctionnalités comme incroyables et révolutionnaires alors qu’elles font partie des bases sur d’autres environnements depuis des lustres. Seulement sur les non-initiés, ça marche.

    Premier commentaire sur ton site, j’apprécie beaucoup les sujets que tu traites. Un grand merci également pour Google Play Downloader. Un petit bouton ‘Donate’ peut-être ? ;-)

  4. Okki

    Il est clair que les deux premières nouveautés mises en avant sont plutôt risibles. C’est d’ailleurs étonnant qu’ils aient commencé par ça.

    Maintenant, je trouve que dans le lot, il y a également de très bonnes choses qui donnent envie, comme Spotlight et sa recherche en langage naturel, les interactions possibles entre le client de messagerie, le gestionnaire de contacts et l’agenda, la synchronisation possible des données dans le cloud, le navigateur de pièces jointes pour les notes ou le client de messagerie, la création d’itinéraires, y compris mélangeant les types de transports, et leur envoie vers un smartphone…

    Puis OSX, ce sont également des applications. Ça serait sympa que sous GNOME, on ait également des applications à destination des débutants pour le montage vidéo, la composition musicale ou l’amélioration des photos (avec de possibles filtres sympas). Niveau présentations, j’ai également cru comprendre que le module de LibreOffice était plutôt à la ramasse en comparaison de Keynote…

    Comme d’hab, ils sont à la ramasse sur certains points, mais ça ne les empêches pas d’être en avance sur d’autres. Dommage qu’on soit si dispersés de notre côté.

  5. Tuxicoman Auteur Article

    @Romain: Je ne comprends pas alors ce que cette version de « Mission control » apporte par rapport à « Exposé » ou par rapport à ce que fait Gnome 3?
    @Okki: Il y a des choses sympa comme Pitivi (http://www.pitivi.org/?go=tour) Pourquoi voudrais tu que tout dépende de Gnome?

  6. Okki

    Pitivi, Kdenlive ou Open Shot tentent d’être semi-pro, voir pro un jour. Ce n’est pas la même chose qu’un iMovie censé pouvoir être utilisable par des gamins de 8-12 ans [1].

    Et je n’ai pas dit que tout devait dépendre de GNOME. Ton article citait GNOME, et je suis moi-même utilisateur de cet environnement. Ça ne va pas plus loin. Même si j’aime bien la cohérence des applications GNOME, et qu’en voulant être simples et efficaces, elles se prêtent bien aux exemples cités par Apple concernant leur client de messagerie, comme la détection automatique d’événements dans un courrier et la possibilité de les ajouter d’un simple clique à l’agenda, ou l’ajout automatique et la mise à jour des adresses dans le gestionnaire de contacts.

    1. http://www.macg.co/aapl/2015/08/temoignage-le-stage-dete-de-lea-10-ans-lapple-store-90545

  7. Blue

    Déjà qu’un anglophone ne peut pas parler de pomme sans faire involontairement de la pub, mais là… Ça a failli me faire sourire, mais je suis atterré devant tant de… ah ! Trop de mots me viennent à l’esprit !

    Info express :
    Selon des sources [très] bien placées, Apple semble préparer dans le plus grand secret, un ordinateur qui devrait être capable d’afficher des images en 2D !

  8. Fantattitude

    « Bon déjà, ça commence fort puisque permettre qu’une application bénéficie de la plus grande surface d’écran disponible, c’est le comportement de base depuis toujours partout »
    Non pas vraiment, sur la plupart des OS tu continues de te taper une grosse partie du chrome de l’application dont la barre de menu. C’est ça qu’Apple mets en avant, eux essaie d’enlever les parties du chrome dont tu pourrais ne pas avoir besoin. Les applications s’adaptent aussi automatiquement à la taille que tu leur donnes, je ne parle pas d’un bête redimensionnement comme on voit souvent mais d’un layout qui s’adapte, du retrait d’un volet par exemple (un peu comme dans du responsive design dans le web).

    « c’est le comportement de base depuis toujours partout sauf sur Mac OS pour qui c’est nouveau. »
    Le fullscreen a toujours existé sous OSX, c’est juste qu’il était intelligent auparavant, quand on appuyait sur le bouton de maximisation de la fenêtre elle s’adaptait pour afficher tout le contenu de la fenêtre sans prendre plus de place que nécessaire, on pouvait toujours éviter ce comportement en appuyant sur Alt en même temps que cliquer ce qui faisait prendre à la fenêtre tout l’espace disponible sur l’écran courant. Le fullscreen était également possible en passant par certaines API du système (ce que font les jeux).

    « Enfin bon, peut être qu’un jour jour prochain la nouveauté sera l’apparition de cette barre en mode plein écran :D »
    Elle est toujours accessible, elle apparaît quand on glisse le curseur sur le bord haut de l’écran. Un réglage comme sur Gnome serait pas du luxe pour le coup car certaines personnes peuvent préférer l’avoir toujours sous les yeux (quoi que toujours voir les menus disponibles c’est pas forcément pertinent, je peux comprendre qu’Apple n’y voit grand intérêt)
    D’ailleurs ça me fait un peu rire de voir que tu vantes l’avantage de Gnome sur ce point car les versions de Gnome sont très inspirées de Mac OS dernièrement (la barre de menu en haut c’est Mac OS depuis 30 ans par exemple). Avant ça c’était plutôt inspiré de Windows.

    « Apple fanboys, préparez vous à la révolution, sous Gnome, on peut même découper l’écran en 3 en installant ce plugin d’un clic également : »
    Ce qu’Apple souligne c’est que c’est intégré au système, avec une application tierce c’est logique de pouvoir ajouter des fonctionnalités. D’ailleurs des applications similaires à ton plugin Gnome existent depuis longtemps aussi sur OSX.

    « Je pensais que Mac OS faisait déjà ça depuis longtemps quand Gnome 3 est arrivé en 2011 »
    Ça existe en effet depuis longtemps sur OSX sous le nom d’Exposé sauf qu’il a été rebaptisé Mission Control suite à l’agrégation de plusieurs fonctionnalités auparavant disponibles sous des appellations individuelles. Tu trouveras toutes les informations sur cela ici : https://fr.wikipedia.org/wiki/Mission_Control_(OS_X)

    Peut-être que la communication d’Apple est maladroite sur le sujet si elle ne met pas bien en avant ces différences avec ce qui se fait chez les autres.
    Mais clairement avant de basher ça serait pas mal de ne pas assumer bêtement des choses sur un environnement que tu ne connais pas ou trop peu.

  9. Rukhazon

    Comme le fait remarquer Romain : la fonction permettant de visualiser toutes les fenêtres d’un bureau existe depuis longtemps sur Mac OS X, ils l’on seulement intégré à Mission Control (qui gère les bureaux virtuels depuis Lion il me semble).
    Les bureaux virtuels aussi ont été annoncés comme une nouveauté majeur de Mac OS X … Alors que ça faisait 15 ans que ça existait sous Linux (et Microsoft nous fait exactement le même coup avec Windows 10).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.