COVID 19 et impact par classe d’age

La mortalité due au COVID 19 touche essentiellement les vieux. Pourquoi on n’en parle pas?

Pour approuver ce que je viens d’énoncer, je vais prendre les données d’hospitalisation en France qu’on trouve ici et prendre pour exemple Paris (milieu urbain de > 2 millions d’habitants)

Je vous montre le nombre de personnes à l’hôpital pour cause de Covid19, mais ventilé par classe d’age (cliquez sur les images pour les voir en haute résolution) :

Attention, ce ne sont pas les entrées par jours. Ce sont les personnes étant à l’hôpital le jour de la mesure.

Je peux zoomer uniquement sur les < de 50ans :

Ca ne fait donc que 61 personnes <50 ans sur les 757 au total actuellement à l’hôpital. Soit 8% du total alors qu’elles représentent ~70% des habitants de Paris.

Donc dire que les jeunes sont le problème… je ne suis pas si sûr. Ce serait plutôt les vieux qu’il faudrait protéger spécialement pour éviter d’engorger les hôpitaux !

Si on regarde le nombre de décès à l’hôpital, ventilé par classes d’age, on retrouve la même tendance :

Si je zoome sur les < 50ans:

On voit bien que sont essentiellement les vieux qui meurent du Covid 19. Au total à Paris depuis le début de l’épidémie en Mars, il est décompté au total 7 décès relatifs à des personnes de < 50 ans dans ces données hospitalières. Soit 1% du total.

Est ce que les mesures économiques et d’enfermement qui touchent principalement les <50ans sont adaptées face aux 7 morts depuis Mars et 61 lits occupés à Paris? Je ne parle même pas des inepties genre le métro bondé pour aller au travail, c’est OK.

Les données sont sûrement incomplètes néanmoins les écarts entre classe d’age sont tels que même une erreur de 50% ne modifierait pas l’analyse ci dessus.

Sûrement faudrait il dès lors restreindre les contacts avec les personnes âgées. Sinon, on va payer encore plus cher…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.