Inpainting

L’inpainting ou retouche d’image détériorée permet de supprimer des éléments d’une image en reconstruisant automatiquement la surface effacée à partir du reste de l’image.

Exemple, avec la suppression d’une énorme statue :

Ce n’est pas un simple copié collé basique (comme l’outil tampon sous Gimp ou Photoshop) mais une reconstruction de l’image à partir d’une recherche de similarités entre zones adjacentes et similaires de l’image.

Concrètement, ça marche super bien pour supprimer des objets sur les fonds uniformes ou répétitifs mais pas forcément de teinte unie. Ex: Herbe, sable, mer, ciel, roche, pavés, etc… Ne vous attendez pas à des miracles dans les autres cas.

Photoshop l’utilise dans son outil « content aware filling ».

Sur iOS, vous pouvez utiliser l’outil Repair de Photoshop Fix.

Sur Android, le mieux que j’ai trouvé c’est l’application Touch Retouch, ca marche vraiment bien. Elle est payante mais vous pouvez facilement trouver une version crackée sur le net grâce à Google (le comble !)

En logiciel libre qui fonctionne sous GNU/Linux, GMIC fait également cela avec son filtre Repair->Inpaint. Vous pouvez tester une version en ligne ici.

GMIC est aussi disponible en tant que plugin pour GIMP. Malheureusement, l’usage est inutilement complexe: Pas de preview, super lent, nombreux paramètres sans explications sur leur effet ni guide sur comment les utiliser, la zone à effacer doit être coloriée en rouge et sans bord adoucis (ce qui n’est pas le défaut). Faire des aller-retours est pénible et le moindre changement de paramètre modifie le résultat. Qui plus est le résultat n’est pas des meilleurs (GMIC 1.6.0 sous Debian 8)

Au final l’application Android est le plus pratique et donne des résultats d’excellent qualité.

5 réactions sur “ Inpainting ”

  1. Cypouz

    Je ne pense pas qu’il soit meilleur, mais sous Gimp — après avoir installé le paquet gimp-plugin-registry sous Debian —, j’utilise le plugin Resynthesizer. Il est alors accessible dans le menu Filtres > Amélioration > Heal selection…

  2. Tuxicoman Auteur Article

    Merci. Il est plus simple à tuner.
    C’est bizarre que GIMP n’ait pas de preview pour ses filtres. On doit toujours annuler l’opération avant de pouvoir tester un nouveau réglage.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.