Cahuzac encaisse au black

Déjà poursuivi pour son compte caché en Suisse, puis à Singapour, l’ancien ministre socialiste du Budget Jérôme Cahuzac est aussi soupçonné d’avoir dissimulé des revenus au fisc en les versant sur des comptes bancaires de sa mère, a appris l’AFP lundi 26 octobre de source proche du dossier. Selon cette source, le parquet national financier a demandé en décembre dans ses réquisitions que Jérôme Cahuzac et son ex-épouse Patricia soient aussi jugés pour ces faits, qualifiés de « blanchiment de fraude fiscale ».

C’est un signalement de Tracfin, la cellule antiblanchiment de Bercy, qui avait déclenché les soupçons, en révélant que des comptes de la mère de l’ancien ministre avaient enregistré de nombreux chèques de particuliers entre 2003 et 2010, l’année où le député PS était devenu président de la commission des Finances à l’Assemblée. Pour Tracfin, les fonds pouvaient être liés au cabinet d’implants capillaires du couple Cahuzac. La cellule de Bercy signalait aussi que des vacances et séjours dans des hôtels étaient payés par ces comptes.

Source : NouvelObs

Etrange que ça ne sorte que 5 ans après les faits. Encore un an et il y avait prescription.

Son procès va, peut être, démarrer en 2015. Il va faire appel, être rejugé en 2020 et l’épilogue sera un sursis et une petite amende quand le monsieur qui collectionne les montres de luxe et a 2.5 milliions sur l’ile de Man aura 70 ans, c’est à dire que dalle pour lui. Voila, pendant ce temps, la populace qui suit le feuilleton croit à la justice pour tous.

Il suffit de regarder les procès de Pasqua, Santini, Chirac, Juppé, etc… Je n’en vois aucun privé de liberté ou de richesse aujourd’hui.

Monde de merde.

J'aime(0)Ferme-la !(0)

Moi président, je remplacerai la loi Hadopi

Dans son programme électoral, François Hollande annonçait, en échange d’un bulletin de vote, son engagement n° 45 :

Je remplacerai la loi Hadopi par une grande loi signant l’acte 2 de l’exception culturelle française, qui conciliera la défense des droits des créateurs et un accès aux oeuvres par internet facilité et sécurisé. La lutte contre la contrefaçon commerciale sera accrue en amont, pour faire respecter le droit d’auteur et développer les offres en ligne. Les auteurs seront rémunérés en fonction du nombre d’accès à leurs oeuvres grâce à un financement reposant sur les acteurs économiques qui profitent de la circulation numérique des œuvres

Mais une fois président, les engagements ne sont plus que des paroles en l’air. Au travers de sa ministre de la culture, le gouvernement indique que la Hadopi continuera dans son exercice et qu’aucune réforme du système actuel ne sera engagé, au contraire on continue dans l’impasse :

Le Gouvernement souhaite faire de la lutte contre les atteintes aux droits de la propriété intellectuelle une priorité fondée non seulement sur le maintien de la réponse graduée, mais également sur la définition d’un plan d’action contre le piratage commercial, autrement dit contre les sites Internet de streaming, de téléchargement direct ou de référencement, qui tirent profit des contenus piratés et les monétisent sans rémunérer les créateurs.

Et qui est responsable de l’apparition de ces sites? Le gouvernement en décourageant les échanges peer to peer. Je ne sais pas si ils sont au courant mais on a désormais des vendeurs de DVD pirates dans le métro et des sites de référencement qui changent de pays comme de chemise !

Le plus beau, c’est qu’il ne se passe pas un jour, sans que ces politiciens nous demandent de les croire encore sur paroles (sur la croissance, les retraites, la justice, les écoutes des citoyens….)

Peut-on porter plainte pour publicité mensongère ? Je signe tout de suite.

J'aime(3)Ferme-la !(0)

Gaming on Linux : le site d’actu des jeux vidéos sur Linux

Le site web gamingonlinux.com est une source assez exhaustive sur les jeux vidéos tournant sur Linux. Du moins c’est ce que j’ai trouvé de mieux pour l’instant, donc je vous en fait profiter.

Les sites de jeux vidéos sur Linux ayant la forte tendance à mourir, ca vaut son pesant d’or :) RIP jeuxlinux.fr

La top list des jeux auxquels j’ai joué sous linux :

Je les ai appréciés sous Linux (donc passé beaucoup de temps) et ils fonctionnent très bien. J’utilise actuellement une AMD Radeon 7850 avec le driver libre (mesa 10.5.5) sur Debian Jessie.

J'aime(0)Ferme-la !(1)

Magicka

Je viens de découvrir un jeu très amusant : Magicka

C’est un hack and slash sorti en 2009, sans objets ni expérience à récolter. Votre personnage a quasiment accès à toutes ses pouvoirs dès le début. Le jeu se joue à la souris et au clavier. Au clavier, vous avez 8 touches, une pour chaque type élémentaire de magie, et vous pouvez les combiner comme bon vous semble. Pas de guide, pas de notice, improvisez. Exemple simple : Terre+glace et vous lancerez une boule de glace.

Il n’y a pas de barre de mana. Seule votre rapidité à exécuter les combinaisons de touches vous limitera dans votre fluidité de jeu. Mais battre les ennemis demande de la tactique et balancer des boules de feu à tout va sur un ennemi peu sensible ne servira à rien. On se prend au jeu de faire des pièges de glace pour ralentir les ennemis, les pousser hors d’un pont avec des sorts explosifs ou le jet d’eau, les mouiller pour mieux les électrocuter et mourir par qu’on s’est mouillé aussi :D

Car autre subtilité, tous les sorts s’appliquent indifféremment à vous, vos alliés (parce qu’on peut jouer en multijoueur) et vos ennemis. Donc il faut faire attention avec le lance flamme pour ne pas immoler votre compagnon ! Si vous êtes en feu, vous pouvez vous mouiller vous même pour l’éteindre :-).

Bref, c’est hyper fun et vous devez l’essayer. Il est disponible pour presque rien sur HumbleBundle pendant encore quelques jours.

Magicka 2 devrait sortir pour la fin du mois. A voir si la magie du premier opus a été conservée. Un portage linux de Magicka 2 pourrait arriver.

J'aime(0)Ferme-la !(0)

Comment Windows mange l’espace disque?

Parfois je mets la main sur un Windows. Et je ne comprends pas pourquoi il reste aussi peu de place libre sur le disque dur.

Donc j’ai poussé un petit peu. Je commence par regarder la taille prise par l’OS seul (C:\Windows) : 27 Go ! Ca calme.

taille windowsVu que niveau logiciels utilisateur, il n’y a que Wordpad et Paint. Comment Windows fait-il pour prendre autant de place sur le disque dur?

Le contenu du répertoire C:\Windows\Winsxs semble répondre en partie à cette question. Windows y stocke 12 Go de librairies ! Pourquoi? Je vous invite à lire cet article sur Windows Side-by-Side.

La politique de Windows, chaque programme vient avec ses librairies. Chaque programme a sa version préférée (car le développeur a compilé et avec celle là) et donc de multiple versions des même librairies sont utilisées. C’est pratique mais pas très efficace en terme de performance:

  • On perd beaucoup de place disponible pour l’utilisateur sur le disque dur
  • Lorsque 2 programmes sont actifs en même temps, il faut charger plusieurs fois la même librairie en RAM. Donc on perd aussi en mémoire vive disponible pour traiter les données.
  • Comme il faut bien charger les multiples librairies du disque dur vers la RAM, le disque dur est solicité X fois, là ou une fois aurait suffit. Vu que les débits de lecture du disque sont le facteur limitant en utilisation bureautique, l’ordinateur sous Windows est lent au démarrage des programmes.

Donc quand je vois les petits PC portables avec un SSD de 32Go je me demande bien ce que l’utilisateur peut en faire avec Windows dessus.

J'aime(3)Ferme-la !(1)

Pourquoi vous devriez désinstaller Google Play Services de votre smartphone

Petit rappel préalable sur ce qu’est Google Play Services.

Ce logiciel fournit de multiples services aux autres applications : Localisation à partir de signaux wifi (via Google Location service), envoi et réception de notification push unifiée (via Google Push Messenging), mise à jour silencieuse des appllications, etc…

De nombreux logiciels en dépendent. Toutes les applications Google (Youtube, GooglePlay, HangOut, Maps, etc…) mais aussi beaucoup d’applications tierces qui, pour fonctionner (récupérer la position de l’utilisateur, recevoir des notifications push, etc…), vont se baser sur un service qui est présent sur quasiment tous les Android : GooglePlayServices.

Derrière cet aspect pratique, Google en a faut sa pierre angulaire pour maîtriser l’écosystème Android. Les fabricants ont l’obligation de le préinstaller pour avoir le droit de vendre des appareils sous Android ! Il est nécessaire pour accéder à la principale source de logiciels : GooglePlay.

Son code source et sont fonctionnement restent opaques. Le logiciel a une connexion permanente avec les serveurs de Google. Les échanges de données effectués sont chiffrés et vous ne pouvez en avoir connaissance. Son installation doit se faire avant le démarrage du système car le logiciel prend contrôle de votre système et fonctionne en tant que root (sinon il ne pourrait pas faire de mise à jour silencieuses par exemple).

Google peut donc, en permanence et sans délai, effacer, modifier, installer ou exécuter ce qu’il veut sur votre smartphone sans votre consentement. (mais vous auriez pu vous en douter quand Google vous a dit qu’il vous était possible d’effacer votre smartphone à distance..)

De plus, la connexion permanente rapporte à tout instant votre position à Google dès que cela est possible, même quand votre Wifi est éteint.

Tout cela devrait déjà vous révolter. Mais le plus rigolo, c’est que ce flux permanent de données avec Google pompe à mort sur votre batterie, même en veille. C’est beau, vous achetez un smartphone hors de prix et Google dépense votre batterie pour vous espionner, haha. En supprimant GooglePlayServices, vous augmenterez votre autonomie d’environ 1/3. Rien que ça.

J’ai un Samsung Galaxy S3 qui a 3 ans maintenant et je tiens 48H en utilisation journalière (utilisation environ 2/3 h par jour : RSS, mails, web, chat, et vidéo) et je ne l’éteins pas la nuit. Si je ne m’en sers que rarement dans la journée, entre le matin et le soir, j’ai perdu seulement 25% de batterie :p. Et sans compromis (j’ai une sychro contacts/agenda. une messagerie Jabber, réception des emails en notification push….)

Malheureusement, GooglePlayServices ne se supprime pas d’un clic comme vous avez pu le lire. A ma connaissance, il faut réinstaller une ROM vierge type Cyanogen et donc ne pas installer les GoogleApps.

Pour remplacer GooglePlay comme source de logiciels, vous avez Fdroid qui ne contient que des logiciels libres (garantis sans spyware, et rarement liés à des services en ligne. Là aussi : consommation CPU et radio réduite)

Et si il vous manque des logiciels disponibles uniquement sur le GooglePlay, vous pouvez les télécharger au format APK depuis mon logiciel GooglePlayDownloader (il faut Linux bon… c’est une autre histoire)

J'aime(20)Ferme-la !(10)

JACK avec Pulseaudio

Pourquoi choisir entre les outils professionnels de JACK et les usages domestiques de Pulseaudio? On peut facilement utiliser les outils de JACK sur la sortie de Pulseaudio.

Installez le paquet pulseaudio-module-jack

Avec les deux commandes suivantes on peut ensuite voir les entrées/sorties de Pulseaudio dans JACK.

$ pactl load-module module-jack-source
$ pactl load-module module-jack-sink

JACK est démarré automatiquement. Une sortie audio « Pulseaudio JACK Sink » devrait apparaitre dans les réglages sonores de Pulseaudio.

pulseaudio jackTout le son envoyé à Pulseaudio est redirigé vers JACK qui a un accès exclusif à la carte son. Donc ca marche avec vos logiciels classiques (jeux, VLC, navigateur internet, etc…) Vous pouvez surveiller le comportent de JACK et brasser les entrées/sorties de Pulseaudio avec le logiciel qjackctl.

Capture d'écran de 2015-05-11 22:54:46Ca permet par exemple d’utiliser un filtre FIR avec brutefir sur la sortie de tous les logiciels :)JACK donne aussi accès à des effets professionnels (égaliseur, bass boost, etc…) tels que ceux disponible dans le paquet calf-plugins

Contrairement à l’égaliseur de Pulseaudio, les effets fonctionnent avec une latence très faible, sans craquements, et dans toutes les applications même dans les jeux vidéos.

J'aime(1)Ferme-la !(2)

L’insurrection qui vient

julien coupatLe choix du gouvernement Valls de s’acharner sur Julien Coupat, 40 ans est affligeant. Quand on n’a pas de terroristes sous la main on en produit.

Il faut lire notre actuel président François Hollande, défendre Coupat alors qu’il était président du conseil général de Corrèze !

Il faut lire l’ Insurrection qui vient, qui ne comporte rien de choquant. Où alors on met tous le monde en taule.

Il faut se rappeler les deux gobelets en plastiques blanc dans lesquels Benjamin R. et Mathieu B. ont bu en garde à vue, et qui ont été collecté pour prélever leur ADN malgré leur refus.

Les 6 mois de détention préventive, sans condamnation depuis.

La surveillance illégale du domicile de Julien Coupat à partir du 15 août 2008 et le placement sur écoute sauvage de l’épicerie de Tarnac.

L’ « atteinte au secret des correspondances » et « atteinte à l’intimité de la vie privée ». En cause : la découverte par le gérant du Magasin général de Tarnac d’un dispositif d’écoutes artisanales dès avril 2008.

Les juges se confronteront au mur du secret défense sur le sujet. Après avoir réussi à obtenir, non sans mal, les motifs de la mise sur écoute, ce n’est pas la « prévention du terrorisme » qui est invoquée, mais « la criminalité et la délinquance organisées ». Des faits dont il n’a jamais été question dans l’affaire de Tarnac. Vous allez aimer les usages illégaux des boites noires sur votre connection internet !

Tout ceci n’est qu’agitation du pouvoir pour terroriser les gens qui critiqueraient leur pouvoir. Faire croire qu’être anarchiste est devenu un délit… Ultime tentative pour éviter l’insurrection qui vient…

Malheureusement, notre gouvernement est il en train de copier les Etats-Unis, où la nécessaire vigilance contre le terrorisme aboutit à des monstruosités juridiques, et une fois que vous êtes en taule, vous n’en sortez jamais.

J'aime(4)Ferme-la !(1)

Changement d’enceintes audio

Je suis passé des enceintes informatiques, à la HiFi, puis aux enceintes de monitoring.

Les enceintes informatiques type Logitech vont sonner sur certains morceaux et pas sur d’autres, dans tous les cas, le rendu est très différent du casque. Bilan, ce qui sonne dessus ne sonnera pas forcément sur un autre système d’enceintes. Et puis la précision sonore est quand même très limitée dans les aigus (voix pas naturelle) et les basses (quelque soit l’instrument ça sonne « boom »).

La HiFi, c’est beaucoup mieux. Mais on garde le défaut de la non linéarité. Chaque enceinte joue la carte de la coloration pour séduire son public. On se retrouve avec des enceintes très bien pour le jazz mais qui ne sonnent pas du tout sur de la musique électro. La coloration d’un modèle peut convenir à une pièce et pas à une autre. De plus, les constructeurs de matériel HiFi n’ont pas de discours scientifique. Plus c’est cher, mieux c’est à ce qui parait, faut pas chercher à comprendre. Et ça finit par vouloir te vendre des cables en or à un prix fou. Difficile d’avancer dans ces conditions donc…

Le monitoring, ce sont des enceintes de proximité très rigides pour une réponse en fréquence la plate possible. Ça ne sonne pas dans un salon (trop directif) mais sur un bureau, ça sonne beaucoup plus proche du casque que le reste. D’ailleurs, si vous allez écouter des enceintes de monitoring dans un magasin, passé 500€ la paire (ampli compris dans l’enceinte !), vous verrez que les enceintes sonnent toutes presque pareil quelque soit le fabricant. En HiFi, pour 500€ t’as rien du même niveau.

msp5msp5 spectre J’ai acheté il y a 7 ans des Yamaha MSP 5. Elles avaient une très bonne dynamique, une belle précision sur les voix et très incisif sur les aigus. Malheureusement, ce sont des 5″ et les basses me manquaient. Le bas medium semblait en retrait et donc le son manquait de corps. Enfin toutes les enceintes de monitoring Yamaha favorisent un peu les haut medium, ce qui à la longue, prend la tête. (Oui, quand on écoute bcp de morceaux différents, à la fin on entend clairement les défaut de l’enceinte et ça saoule !) Mais elles sont très flatteuses dans le magasin. Les HS8 sonnent vraiment bien pour le prix.

Donc je suis parti en quête d’un système qui corrige ces défauts. Pendant mes recherches, j’ai trouvé que le site SoundOnSound procurait des tests  fiables. Leur articles collaient en tout point avec mes écoutes.

a7xJe viens de racheter des Adam A7X avec leur sub 8″. Je suis encore en train d’apprendre à les connaître.

J’ai enfin des basses, trop même, il y a une belle bosse sous 100 Hz. Elles sont dynamiques mais pas aussi précises que je m’y attendait.

Le sub complète sous 45Hz. Il renforce le corps du son. On ne l’entend pas directement, mais si on le coupe, le son manque de corps. Il n’est cependant pas très précis non plus. J’ai du mal à discerner le type de l’instrument qui joue dans le registre grave.

Les medium sont un peu en retrait. On sent qu’il manque quelque chose dans la musique parfois.

Les medium aigus sont merveilleux par contre. Les tweeters à ruban ne sont absolument pas fatigants, contrairement à tous les modèles à tweeter en métal que j’ai pu écouter. Les voix son naturelles et avec une bonne présence.

Dans un prochain article, je vous montrerai comment j’ai corrigé en partie ces défauts.

J'aime(1)Ferme-la !(2)