Request Policy

« Request Policy » est une extension pour le navigateur web Firefox qui bloque les requêtes inter-domaines.

Le tracking de la vie privée des internautes passe majoritairement par les informations envoyées lors de requetes inter-sites.

Exemple simple: Je visite une page web qui intègre au choix:

  • une vidéo Youtube
  • une police d’écriture évoluée par l’API GoogleFont
  • un bouton j’aime Facebook
  • un script de statistique Google Analytics

Dans chaque cas, une requête est envoyée au service externe. Cette requête contient votre IP, diverses informations sur votre matériel (version du navigateur, OS) l’adresse web de la page que vous consultez, un cookie vous identifiant personnellement (sous couvert de stocker vos préférences) et si la requête mène à un script peut être encore d’autres infos.

Vous pouvez désactiver l’envoi du cookie dans les préférences de Firefox (« ne jamais accepter les cookies tiers ») mais pour le reste, vous êtes la proie du tracking de ces services.

Il est aisé de pour Facebook ou Google de dresser la liste de la grande majorité de sites que vous avez visité aujourd’hui.

Un bon moyen d’empêcher cela est de bloquer les requêtes inutiles vers des sites externes. Ce que fait Request Policy

Vous pouvez bien sûr autoriser au cas par cas les requêtes externes pour afficher les vidéos intégrées, fonts, etc.. quand vous le voulez.

Quand aux webmasters, soyez respectueux de la vie privée de vos lecteurs et réduiser au maximum les requêtes vers les sites externes connus pour avoir le tracking des utilisateurs comme coeur de métier (Disqus, Facebook, Google, etc..)

Claude Guéant, un exemple de politicien français

Claude Guéant, directeur de cabinet du ministre de l’intérieur Nicolas Sarkozy, a reçu, « à partir de l’été 2002 et au plus tard jusqu’à l’été 2004 », quelque 10 000 euros en liquide par mois, prélevés sur les frais d’enquête et de surveillance (FES) des policiers.

Quelqu’un a payé ses services en lui donnant 500’000 € en liquide pour 2 tableaux introuvables.

En août 2013, il est nommé conseiller stratégique de International Mining & Infrastructure Corporation plc, groupe minier présent au Gabon et au Cameroun. Voila un parachutage qu’il est beau.

De plus, ses archives ont disparues de l’Elysée sans explication.

Mais si Charles Pasqua l’avait nommé directeur général de la police générale en 1994, c’est qu’il devait être un homme loin de toute corruption ! haha.

C’est ça la démocratie en toute transparence de l’UMP.

Youtube-dl

Chers lecteurs,
Je pensais que je vous avoir déjà parlé de youtube-dl mais en fait, non.

Ce petit programme existe depuis fin 2012 et permet de télécharger les contenus multimédias (vidéo et/ou audio) se trouvant sur les sites de streaming. On pense ben sûr à Youtube mais pas que. La liste des sites supportés est impressionnante. Ca va de Dailymotion, à CanalPlus en passant par Soundcloud.

Le programme existe pour windows et linux.
Il est présent dans les paquets de Debian 8 (la testing en ce moment) mais pas dans ceux Debian 7 (qui est l’actuelle stable) :-(

Petit exemple rapide pour télécharger la vidéo se trouvant à l’adresse : https://www.youtube.com/watch?v=6D2DohKUhZw en haute qualité

$ youtube-dl https://www.youtube.com/watch?v=6D2DohKUhZw

Et pour avoir uniquement la piste audio il suffit de rajouter « -x »

$ youtube-dl https://www.youtube.com/watch?v=6D2DohKUhZw -x

Simple non? (et sans Adobe Flash). Si vous regarder dans les options, vous pouvez choisir le format de sortie si le format natif de la plateforme de streaming ne vous convient pas.
Mais que va faire Hadopi pour interdire le téléchargement? Nous piquer 8 millions d’euros par an pour se faire ridiculiser par youtube-dl…. la honte.

.bzh l’extension web de la bretagne

Les premiers noms de domaine en .BZH (qui signifie bien sûr « Breizh », qui veut dire Bretagne en breton), seront accessibles à partir de la fin du mois de juin 2014.

Un accord a été signé entre l’ICANN et l’association www.bzh, qui aura en charge la gestion du registre .BZH, en lien avec l’AFNIC qui gère les domaines français.

Je me demande quand même à quoi ca va ressembler à part devenir une extension de mode comme le « .sexy »

L’emploi en France

Regardons la situation de l’emploi en France suite à la  » reprise économique « . Les données sont prises depuis ce Rapport de la DARES sur l’emploi en France – Mars 2014.

Tout d’abord l’offre d’emplois disponibles :

offres d'emploi france

Belle croissance négative qui annonce la couleur. Il y a donc 210’000 offres d’emplois vacantes en France officiellement aujourd’hui. Soit 30% de moins qu’il y a 2 ans. On nage vers le « plein emploi ». Ben oui, tous les emplois sont pris donc c’est « plein ».

Regardons donc combien de français cherchent du travail pour gagner un peu d’argent.

demandeurs d'emploi france

Donc bon, 5,7 millions, ca fait environ 13% de la population active francaise. Donc autour de vous, un fois que vous avez écarté les retraités, les étudiants et les enfants ca fait grosso modo 1 personne sur 8 qui cherche du boulot. (enfin qui est en galère d’argent et prêt à échanger son temps de vie contre des euros)

Voyons voir la gueule de la population en pleine force de travail, diplômée, cherchant à épargner pour s’acheter une maison ou pour leur retraite et leur enfants.

demandeurs d"emploi 25 - 49 ans

Manque de bol, la reprise n’a pas l’air d’être ici. +20% des demandeurs d’emploi en 4 ans. Donc plus de concurrence entre salariés et logiquement baisse des salaires. Les salariés comme les chômeurs doivent aimer le « plein emploi ». Ça motive de se dire qu’on va donner sa vie à son patron pour une bouchée de pain.

Voyons voir les gens expérimentés et sages qui doivent travailler plus longtemps parce que… parce que !

demandeurs d'emploi 50 ans et plus

Oh ben, le nombre de demandeurs d’emploi a doublé en 4 ans ! Le phénomène est stable avec 63’000 nouveaux vieux en galère de thune par an. Bonne chance pour arriver sans pepettes à 65 ans pour toucher la retraite !

Regardons l’avenir :

demandeurs d'emplois inscrits depuis 1 an et plus

Les demandeurs d’emplois longue durée sont de plus en plus nombreux, ils sont (ou seront bientôt) sans indemnisation et livrés au RSA au mieux. 2 millions de pauvres cherchant du travail pour survivre. On me souffle que le nombre de bénéficiaires du RSA a augmenté de 7% en 2013. C’est beau la France.