l’Austérité, pas pour tout le monde

La France se lance comme tant d’autres pays dans une politique d’austérité qui touche les classes moyennes et basses en priorité. La cause à la crise qui réduit les rentrées des taxes. Mais pourquoi se concentrer à diminuer les dépenses plutôt que de regarder où est passé l’argent qui ne rentre pas?

D’un coté les dividendes

Champions du monde des hausses de dividendes au deuxième trimestre (période où se concentre le versement de 40% des dividendes mondiaux annuels) : le Japon (18,5%) et l’Europe (18,2%). Soit des économies qui ont connu, respectivement, 1,5% et 0,1% de croissance en 2013, dont une récession de 0,4% pour la seule zone euro. Mieux, parmi groupes les plus généreux en Europe, on trouve les entreprises espagnoles (+75% de hausse), dont le pays fut en récession de 1,2% l’année dernière.

Dans le trio de tête européen, on trouve aussi et surtout la France… Les grands groupes hexagonaux ont ainsi augmenté leurs dividendes de 30,3% au deuxième trimestre sur un an, pour un total de 40,7 milliards de dollars. Un montant record sur le continent. Loin devant la première économie européenne, l’Allemagne (3,9% de hausse pour 33,7 milliards de dollars versés), ou encore le Royaume-Uni (+9,7%, 33,7 milliards). D’autant que les entreprises du CAC 40 avaient déjà augmenté de 4% les dividendes versés sur l’ensemble de l’année 2013.

Source Liberation

De l’autre des patrons fraudeurs

A peine 5000 agents contrôleurs du fisc pour 3,4 millions d’entreprises est pour ainsi dire, ridicule. 26.000 postes à la Direction Générale des Finances Publiques (DGFiP) ont été supprimés entre 2002 et aujourd’hui.

C’est ainsi que les caisses sociales enregistrent un manque à gagner d’environ 20-25 milliards d’euros de taxes qui sont dues par les entreprises.

fraude-cotisationsSource:  l’Humanité

Des riches fraudeurs

Les régularisations de 12 000 dossiers de comptes non déclarés sont en cours de traitement au ministère des finances.

Selon le nouvel ambassadeur de France en Suisse dans un entretien accordé à la radio télévision suisse (RTS), cité par l’AFP. « Les opérations de régularisation ont généré ou vont générer d’ici à la fin de l’année des rentrées fiscales d’environ 2 milliards d’euros pour 2014, et probablement une somme à peu près équivalente en 2015 »

Source Mediapart

Des hommes politiques voyous

Le député et maire UMP de Levallois-Perret, Patrick Balkany, est mis en examen pour « blanchiment de fraude fiscale », « corruption » et « blanchiment de corruption ». Le cabinet d’avocats « Claude et Sarkozy », dans lequel est associé l’ex-chef de l’Etat, paraît avoir prêté son concours juridique à ce montage illégal.

Il faut dire que son train de vie n’est pas vraiment compatible avec leurs revenus déclarés.

L’industriel belge George Forrest, révéle les pratiques suspectes de M. Balkany en Afrique, durant la période 2007-2012. Usant de la présence à l’Elysée de Nicolas Sarkozy, le député de Levallois-Perret a pu signer de juteux contrats à l’étranger, au grand dam de la diplomatie française… et du fisc.

« En septembre 2008, il [M. Balkany] m’a appelé en me disant qu’il avait une affaire intéressante à m’apporter, relate M. Forrest. Comme il voyait que je voulais investir dans l’uranium, il nous a apporté une affaire, Forsys Metals Corporation en Namibie. M. Balkany a obtenu de ce gouvernement qu’il ne s’oppose pas à la transaction. J’ai racheté Forsys pour 500 millions de dollars. Comme M. Balkany m’avait apporté l’affaire et que tout commissionnaire reçoit une commission, j’ai négocié avec M. Balkany à 1 %. On a arrondi à 5 millions de dollars ».

L’argent a été versé sur un compte à Singapour que Balkany se préserve bien de déclarer.

Source: LeMonde

Et des parlementaires qui ne donnent pas l’exemple

Faut il encore citer Jérôme Cahuzac, Yamina Benguigui, Jean-Marie Le Guen, qui dissimulaient plusieurs centaines de millers d’euros de leur patrimoines ou pire Thomas Thevenoud qui ne déclarait pas ses revenus depuis plusieurs années.

Nos représentants sont loin d’être propres. Une soixantaine de parlementaires dans le collimateur du fisc. Un responsable du ministère de l’économie lâchait cette remarque : « Les députés et les sénateurs sont des Français comme les autres. Nombre d’entre eux minimisent leur patrimoine, par négligence ou par calcul, mais sans dépasser les 5 ou 10 % de la valeur réelle. En revanche, ils sont quelques-uns à tenter sciemment de tromper l’administration. Et pas qu’un peu. »

J'aime(8)Ferme-la !(0)

Je casse, tu paies

La dernière guerre Israélo/palestinienne a fait 2 100 morts dans la bande de Gaza – essentiellement des civils – et 73 côté israélien, des soldats pour la quasi-totalité.

Et maintenant les citoyens de l’Union européenne vont dépenser 450 millions d’euros pour rebâtir en Palestine, sans broncher.

On se fout pas de notre gueule?

J'aime(8)Ferme-la !(1)

HADOPI est toujours là, et partie pour rester

Fleur Pellerin l’a annoncé mardi dans les colonnes du Monde : elle n’entend ni supprimer la Hadopi, ni transférer ses compétences au Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA), comme cela avait été imaginé par le rapport Lescure puis promis par Aurélie Filippetti. En clair, l’institution en charge de la riposte graduée n’est pas prête de disparaître.

La nouvelle ministre de la Culture a également insisté sur le fait que la priorité était « la lutte contre la contrefaçon commerciale, et notamment le renforcement des moyens juridiques et policiers contre les plates-formes de piratage, en partenariat avec les institutions européennes et judiciaires ».

On pouvait déjà lire cette intention dans la lettre que François Hollande avait écrite à l’ALPA à la veille de son élection.

je vous invite à visiter le site web de l’ Association de Lutte Contre la Piraterie Audiovisuelle , c’est l’avenir du contenu.

 

J'aime(3)Ferme-la !(0)

Blocage des sites web… encore !

J’entends que l’assemblée a encore voté pour le filtrage des sites web consultable depuis la France, sans décision judiciaire.

Premièrement, d’un point de vue technique, c’est chaud :

  • Le blocage par DNS est facilement contournable et ne concernera que ceux qui ne savent pas mettre « 8.8.8.8 » dans une case de Windows. Autrement dit, une efficacité si nulle que même un gamin de 12 ans saura la contourner sur son smartphone
  • Le blocage par DPI, plus efficace, coûterait 200 millions d’euros par an au contribuable. Pas sûr que ce soit politiquement acceptable vu le maigre bénéfice et surtout la conséquence que cela mettrait sur pied une infrastructure d’espionnage généralisé de toutes les communications des français.
  • Le blocage par IP, qui bloquerait tous les sites hébergés sur un serveur mutualisé. Sans parler que bloquer une IP dynamique bloquerait tous les utilisateurs qui récolterait après l’IP blacklistée.
  • Aucune solution technique pour pouvoir bloquer une page Youtube sans bloquer tout Youtube si Youtube n’approuve pas la demande de censure. (SSL masque l’adresse complète de la page web vue, bon courage)
  • Je n’ai même pas parlé des VPNs dont l’usage se généralise (entreprise, téléchargement, pays censurés, etc…)

Donc déjà là, on se dit que discuter du blocage des sites web dans une loi sans savoir si c’est possible, c’est comme décrêter qu’il faudrait arrêter l’air !

En plus, l’Etat voudrait faire cela sans contrôle judiciaire à priori. Quelle menace du pouvoir sur le citoyen !

Les sites web bloqués seraient consignés aux opérateurs soit par une liste confidentielle à l’abri du regard citoyen (bienvenue en pays totalitaire), soit par une liste publique (quel merveilleux annuaire!)

Il va falloir s’y faire, Internet n’est pas fait pour la censure. L’ère de l’ORTF est finie.

J'aime(4)Ferme-la !(0)

Les députés socialistes votent la confiance à Valls

Encore un votre magistral de nos députés. Combien de députés du Parti Socialiste ont voté qu’il n’avait pas confiance dans la politique du gouvernement ? Zéro.
Oui, zéro, pas un. Alors qu’ils étaient nombreux à blablater depuis quelque mois. Pas un n’a pressé le bouton rouge. Au mieux ils se sont abstenus.

Et nul doute, que dans quelques jours, les mêmes « frondeurs » diront encore tout le mal qu’ils pensent du gouvernement qu’ils avaient le pouvoir de choisir. Qu’est ce qu’on perd comme temps !

J'aime(5)Ferme-la !(0)

Les Français détiennent 17 milliards d’euros en Belgique

Le quotidien économique belge francophone L’Echo a publié, dans son édition de fin de semaine, une enquête sur les fortunes françaises en Belgique. Bilan des opérations : les Français détiennent 17 milliards d’euros dans le royaume, avec pas moins 20% des 100 plus grosses fortunes françaises qui y ont placé une partie de leur patrimoine.

« Il y a ceux que l’on connaît déjà, comme Bernard Arnault (LVMH), la famille Mulliez (Auchan) ou encore le présentateur télé Arthur. Et puis il y a ceux qu’on connaît moins, comme les fondateurs de Sushi Shop, l’héritier Damart, la famille Bongrain (Caprice des Dieux, le Rustique…) ou encore les fondateurs de la marque de vêtements pour enfants Orchestra. Le tout pour un montant d’environ 17 milliards d’euros », écrit le quotidien.

La fiscalité belge est l’une des plus inégalitaires d’Europe : très lourde sur les revenus, mais très faible sur la pierre. Il n’existe pas, en Belgique, d’impôt sur la fortune, tandis qu’un système assez complexe d’intérêts notionnels permet aux patrons d’entreprises d’alléger considérablement leurs factures.

Il n’existe pas de déclaration obligatoire du patrimoine en Belgique comme en France. Cette déclaration est nécessaire en France pour définir si vous êtes redevable de l’impôt sur la fortune, inexistant en Belgique. Cette étude se limite donc aux 500 plus grandes fortunes françaises et à la recherche manuelle d’indices sur leur établissement en Belgique.

J'aime(0)Ferme-la !(0)

Un attentat aux USA en 2009 planifié par le FBI

C’est une histoire invraisemblable.

En 2009, un agent du FBI aide 4 noirs musulmans dans le Bronx à programmer un attentat. Il leur promet 250’000 $. Il leur fournit un lance-missile avec une faux missile et des fausses bombes C4 en matériau inerte. Il planifie leur arrestation juste au moment où ils posent les bombes inertes, ce qui donne lieu à une belle médiatisation de l’action du FBI. Et les musulmans se font condamner à 25 ans de prison !

Si vous ne le croyez pas, voici la page Wikipedia, les documents du procès devant la Justice américaine dont ce jugement qui semble dénué de raison et un documentaire réalisé par HBO où l’on peut voir les enregistrements effectués par l’agent du FBI.

J'aime(0)Ferme-la !(0)

Juppé candidat

Marrant de voir encore les journaleux parler de lui comme « ancien premier ministre ».
La mémoire est sélective. Pourquoi ne pas aussi son comportement exemplaire de citoyenneté en tant que 1er secrétaire de l’ancien UMP (le RPR) où il a été considéré comme un élément clé du système de financement occulte d’emplois au sein du parti politique financés par la mairie de Paris et des entreprises désireuses de passer des contrats publics (sa secrétaire personnelle au RPR fut elle-même rémunérée par une entreprise, le groupe immobilier Ségur, puis par la ville de Paris).

Le 30 janvier 2004, le tribunal correctionnel de Nanterre l’a condamné à dix-huit mois de prison avec sursis et à une peine de dix ans d’inéligibilité (réduits à quatorze mois de prison avec sursis et un an d’inéligibilité en appel.)

Et ce mec ose revenir demander à manger dans la gamelle avec le sourire…
Si des gens votent pour lui, je ne comprends pas. C’est cautionner l’impunité des magouilleurs. On ne va quand même pas mettre un ex-taulard président !!!!
Ne me dites pas qu’il n’y pas d’honnêtes gens pour se poser candidats à droite???

J'aime(11)Ferme-la !(1)

Apprendre à programmer, oui mais…

Le week-end dernier, le ministre de l’éducation nationale Benoît Hamon a livré une interview au Journal Du Dimanche pour annoncer qu’il y aurait dès le mois de septembre une « initiation au code informatique » à l’école primaire, mais uniquement de façon facultative, sur le temps périscolaire.

Bon, déjà « sur le temps périscolaire », ç’est une manière édulcorée de dire que c’est une mesure fantôme, sans budget ni temps.

De plus, en primaire ! Alors qu’ils savent à peine faire une division. Ça n’a pas de sens.

La programmation c’est d’abord réfléchir à un bon algo. Puis l’implémenter en connaissance des atouts et faiblesses des ordinateurs contemporains.

La programmation, c’est un moyen pas une fin.

Ca permet de rendre ses jouets plus « intelligents », de résoudre ses équations du second degré d’un clic en s’évitant de refaire encore et toujours les mêmes calculs, de faire des dessins complexes, des jeux vidéos avec une IA, etc… Chacun ses problèmes et ses envies.

Découvrir cela en fin de collège/lycée quand les besoins et désirs naissent lorsque notre calculette nous parait tout d’un coup désuète me parait plus adapté.

Et puis pour le coup, il faudra que l’enfant choisisse une licence pour publier son code source. Bon courage pour expliquer que l’on peut ou pas copier à un enfant :D

J'aime(10)Ferme-la !(3)