C’est quoi l’écologie?

Je viens de lire le livre de Nicolas Hulot sur le « pacte écologique ». C’est plutôt facile à lire. Alarmant bien sur, mais pragmatique. De fait, c’est un livre qui donne des clés plutôt qu’un simple état de santé de la planète.

Ses points sont simples :
– Construction de biens durables plutot que facilement remplaçables.
– Réutilisation des déchets.
– Réductions des transports.
– Réserver le marché de l’alimentation publique (école, etc..) à l’agriculture biologique et locale

Le reste est déja en application:
– Réduction de la consommation des logements

La réduction des transports va à l’encontre de la mondialisation. Or, ne pousse-t-on pas les jeunes à voyager, faire des études à l’étranger, à voir le monde dans sa globalité? Peut-on revenir à un système de petits bourgs?

La mondialisation est et fût une formidable opportunité de mettre à contribution l’humanité entière vers une production mieux optimisée. C’est grâce à la mondialisation que l’on peut acheter tant de chose à bas coût. C’est aussi grâce à elle que les innovations faites en Amérique traversent l’atlantique et améliorent notre vie.

Qui peut s’acheter des produits « made in France » aujourd’hui? Imaginez le prix de votre voiture, de votre ordinateur si il était fabriqué au salaire horaire français.

C’est la décroissance. Que veut dire ce mot? A la base, une réduction du PIB, qui se chiffre en euros, par une moindre consommation. Retour à l’age de pierre? Oui, sauf si on arrive à s’harmoniser avec ce nouvel état en « faisant plus avec moins ». Il faut aussi souligner que « développement durable » vient de l’expression anglaise « sustainable developpement » que l’on pourrait peut être mieux traduire par « développement soutenable par la planète » et non cette idée de croissance toujours continue.

C’est pour moi la clé du problème. Si l’on prend pour hypothèse qu’on ne trouvera pas d’énergie sans conséquence pour l’environnement dans le temps imparti, il convient de changer notre mode de vie pour continuer notre ascension sociale et de confort sans subir cette nécessaire décroissance économique.

Concrètement, comment ça se passe? Prenons un regard extérieur sur notre société et tentons de modifier les points où ca coince. Exemple des transports. On passe une partie non négligeable du temps dans les transports, soit. Mais pourquoi, réserver ce temps au transport? Alors qu’on pourrait manger, travailler, avoir des loisirs durant ce temps? Pourquoi ne pas par exemple, dans chaque métier, prévoir une tache faisable dans un train? Par exemple la formation. Ainsi, au lieu de commencer à 9H, vous commencez à 10H avec 1H de formation dans le train tous les matins.

Si on regarde l’écologie du point de vue du gouvernement, il s’agit plus d’un New deal économique sur l’écologie. C’est à dire la création d’une nouvelle demande économique pour relancer la consommation des ménages. Car comment faire oublier qu’une Prius (la voiure hybride de Toyota) coute 25’000€, qu’un chauffage solaire n’est pas du tout compétitif face aux autres systèmes de prodution de chaleur? L’état va imposer ces produits dans la consommation (par des normes écologiques) sous couvert de préservation de la planète mais ce sera au citoyen de travailler plus pour payer plus.

J'aime(0)Ferme-la !(0)

Comparaison entre OpenStreetMap et GoogleMaps

Voici un outil de comparaison entre OpenStreetMap et GoogleMaps.

Dans les lieux bien renseignés, la qualité d’OSM est largement supérieure à celle de GoogleMaps. Malheureusement, la qualité OSM n’est pas encore homogène sur tout le territoire.

Néanmoins, l’évolution d’OSM est désormais très rapide et en forte progression :

On peut donc raisonnablement penser qu’OSM va devenir une référence de la cartographie dans peu de temps.

Je sous invite à contribuer sur Openstreetmap.org

J'aime(0)Ferme-la !(0)

Côte californienne

N’avez vous jamais été fasciné par la côte Ouest américaine?

Sur Californiacoastline.org, vous pouvez vous adonner au voyeurisme avec une collection de photos aériennes de toute la côte de la californie. C’est assez complet (66,800 photos en très haute résolution) C’est blindé de maisons de luxe donnant sur la mer. La plupart sont assez jolies.

J'aime(0)Ferme-la !(0)

Prix Grand Public Archi

Prixpublicarchi.com est un portfolio d’architecture à destination du grand public.

Le site comporte de jolies photos des oeuvres sélectionnées et j’ai encore perdu 2 h dessus à me rincer l’oeil….

Le site récompense les architectures contemporaines en ile de france par l’intermédiaire d’un jury mais aussi par le vote direct des internautes. Dans les faits, le site est encore tellement confidentiel qu’une armée de stagiaires suffit à malmener le classement :-(

J'aime(0)Ferme-la !(0)

Auto-entrepreneur et assurances

L’ « auto entrepreneur » est un statut nouvellement créé qui a deux cibles : diminuer le travail au noir des personnes déja salariés et faciliter la création de société par personnes qui ont peu de capacités d’investissement. Pour cela, le statut simplifie grandement les démarches administratives (inscription en ligne, taxation simplifiée sous forme de taux uniqueindicé sur le CA) et crée une sorte de niche ultra-compétitive (pas de TVA, frais réduits par rapport à une SARL). Les limites du statut étant un CA maximum qui oblige à passer à un forme de société plus classique dès lors que le business fonctionne.

Ce statut est donc à même d’intéresser les peintres, platriers, ingénieurs, etc… qui voudraient faire des « heures sup du dimanche » en plus de leur travail salarié afin de compléter leur salaire (« travailler plus pour gagner plus ») ou tester le lancement de leur propre entreprise. Oui mais voila, c’était sans compter les assurances….

Beaucoup de métiers du batiment demandent nécesairement une assurance décénnale ou une responsabilité civile professionelle pour exercer. Or les assurances n’ont pas intégré que l’auto-entrepreneur aura, par nature, un petit chiffre d’affaire et leur demande des cotisations minimales exhorbitantes. Ce forum sur un site bien connu des auto-entrepreneurs en est la preuve éclatante. De ce fait, les auto-entrepreneur qui ne cherchent pas faire tourner leur activité mais juste à saisir des occasions de travail annexes à leur emploi salarié se trouvent coincés.

Cette situation contredit l’objectif du statut et oblige les auto-entrepreneurs à être, par exemple, sous-traitants afin de faire endosser les frais d’assurance par une structure ayant les moyens financiers de les absorber.

J'aime(0)Ferme-la !(0)

PyBar

Ca faisait longtemps que je cherchais un logiciel de RDM (résistance des matériaux) libre. J’ai récemment découvert PyBar qui me permet de résoudre mes petits problèmes de structure facilement .


La saisie des neuds, barres, etc… se fait facilement par une interface ou peut se faire selon une syntaxe adaptée par fichier texte. Les résultats sont exportables en jpg ou en tableur. L’aide est bien faite. Que demander de plus? Un paquet Mandriva?

J'aime(0)Ferme-la !(0)

Surfaces tactiles grâce à l’acoustique

Et si l’on pouvait dessiner son clavier personalisé sur une table ? Faire d’un mur un clavier géant ? Ce n’est plus de la science fiction, c’est possible aujourd’hui.

Vidéo

Le principe semble simple : Chaque impact (du doigt par exemple) sur une plaque va générer des vibrations qui vont se diffuser dans la plaque. On pose des capteurs de vibration aux bords de la plaque. Ensuite un DSP compare la signature de la vibration enregistrée avec une base de donnée de signatures enregistrées préalablement afin de déterminer où s’est produit l’impact.

La technologie peut être utilisée sur différents matériaux (bois, verre, métal, plastiques…) et les objets tactiles peuvent avoir n’importe quelle forme.

Un autre intéret est que l’interface est complètement lavable. (Aussi lavable que l’objet) et permet de donc de faire des interfaces en milieu public extérieur (humide :) ) ou médicalisé.

La société Sensitive Object est à suivre de près…

J'aime(0)Ferme-la !(0)