MySearch and GooglePlayDownloader passent en version 1.6

Voila c’est Noël avant l’heure, je sors une nouvelle version de mes 2 logiciels libres :

  • Mysearch : un métamoteur de recherche anonymisateur, sans pub, et avec la pertinence des résultats Google.
  • GooglePlayDownloader : il vous permet de télécharger les applications gratuites du PlayStore sans nécessiter d’utiliser un compte Google personnel ni d’installer les applis Google avec les droits root sur votre smartphone Android

Par un hasard incroyable ils atteignent le même numéro de version (1.6) en même temps :-)

Si vous voulez me faire plaisir, faite connaître ce blog plus largement sur la toile, ça me suffit.

Amusez-vous bien !

J'aime(6)Ferme-la !(0)

GooglePlayDownloader 1.5

Je viens de sortir une mise à jour pour le GooglePlayDownloader, logiciel libre pour télécharger les APK du GooglePlay store (sans vous demander votre compte Google).

-Nouveaux identifiants valides pour se connecter au GooglePlay
-Résolution des dépendances pour installation sur Debian Jessie
-Python2 est appelé explicitement pour ceux qui utilisent Python3 par defaut
-Corrige la génération d’AndroidID pour certaines configurations de Java.

Le téléchargement se passe par là : .deb et source

J'aime(4)Ferme-la !(0)

Comment Google verrouille Android

Un bon article sur ArsTechnica (en anglais) et quelques slides qui expliquent comment Google verrouille Android.

Le code source d’Android est libre mais :

  • son développement se fait dans l’ombre des bureaux de Google et le code source n’est publié qu’après la sortie de la nouvelle version. Pas de décision collégiale sur l’orientation du développement logiciel donc.
  • les applications de base (SMS, navigateur web, recherche, lecteur de musique, etc…) sont maintenant des logiciels au code source opaques et propriétaires de Google. Les applications de base fournies avec l’Android open source sont les vieilles applications qui ne sont plus développées.
  • les services Google sont devenus presque obligatoires. Beaucoup d’applications plantent désormais si ceux-ci ne sont pas présents. Or les installer revient à laisser Google communiquer avec le smartphone en permanence, au travers d’un logiciel opaque qui a les droits root.
  • les fabricants qui veulent vendre des smartphones avec les applications Google (dont le fameux GooglePlay Store) sont contraints par un accord avec Google de ne pas développer de système Android qui n’utiliserait pas les applications Google.
J'aime(10)Ferme-la !(0)

Linux Action Show cite GooglePlayDownloader

Mon logiciel GooglePlayDownloader a été mis en lumière dans ce « Linux Action Show » (de 6:46 à 10:18)

Apparement, ca leur a plu !

Sur l’autonomie, ne pas installer les applications Google apporte forcément un gain important puisque votre téléphone ne communique plus avec Google à longueur de journée (pour transmettre les réseaux wifi que vous avez rencontré, vérifier les mises à jours d’applis, synchroniser l’agenda, contacts, etc…)
Il est difficile de savoir quelle part du gain annoncé (de 1 jours d’autonomie à 3 jours!) provient de lolipop et de ne pas installer les applications Google. Pour ma part, mon Galaxy S3 de 2 ans tient 36h debout sans forcer(2 jours d’utilisation avec messagerie instantanée, lecture de flux RSS et quelque pages web).

Merci à Jean pour avoir répéré la vidéo et à Yamakaky pour son paquet pour Archlinux. Et apparement, il fonctionne aussi sous Windows. Quelqu’un est motivé pour faire un installeur?

J'aime(0)Ferme-la !(0)

Verizon Wireless ajoute un identifiant unique sur tout votre traffic web

Le DPI c’est génial. Une fois le contenu de chaque paquet analysé, il est trop tentant de vouloir modifier celui-ci.

Exemple avec Verizon Wireless, un FAI américain aux 100 millions d’abonnés en 2013. Celui-ci ajoute automatiquement un tracker à toutes les entêtes HTTP du type :

X-UIDH: OTgxNTk2NDk0ADJVquRu5NS5+rSbBANlrp+13QL7CXLGsFHpMi4LsUHw

Cet identifiant est lié à votre compte abonné. Il permet au site web de demander à Verizon des infos sur votre profil personnel pour afficher les publicités auxquelles vous êtes le plus sensibles de succomber et ainsi améliorer ses revenus.

Premièrement, je trouve cela fou que le FAI se permette de modifier le contenu de transmissions personnelles. C’est comme si la Poste mettait des prospectus dans votre courrier pro. Et ces pratiques mettent les FAI en position de force. Ça me rappelle Free qui appliquait un filtre anti-pub directement sur le traffic web de telle sorte que l’utilisateur ne reçoivent que les publicités avalisées par Free. C’est une grave entorse à la neutralité des moyens de communications.

Deuxièmement, cette entête donne à tous les sites web que vous visitez un supercookie qui vous colle à la peau jusqu’à ce que Verizon décide de le changer (toutes les 2 semaines apparemment). Ca pue vraiment pour votre vie privée.

Ces pratiques devraient être interdites.

Source

J'aime(6)Ferme-la !(0)

GooglePlayDownloader 1.4

Je viens de sortir une nouvelle version de mon application libre pour télécharger des APKs sur le Google Play sans compte Google ni smartphone : GooglePlayDownloader

GooglePlayDownloader 1.4Cette nouvelle version corrige une série de bugs.

Un nouvel identifiant par défaut est fourni. L’ancien ayant été banni. Pour l’utiliser si vous faites une mise à jour, allez dans les settings et choisissez « Reset all values to default »

GooglePlayDownloader 1.4 settings

Un nouveau bouton fait son apparition pour générer des Android ID. Cet identifiant est propre à chaque appareil Android. Il faut normalement avoir installé les Google Apps sur son smartphone pour le générer. Cette fonctionnalité requiert JAVA installé sur votre ordinateur. (C’est une dépendance optionnelle)

Vous pouvez la télécharger ici le paquet Debian ou l’archive.

J'aime(5)Ferme-la !(2)

Corée du Sud : la surveillance provoque un exode de Kakao vers Telegram

En Corée du Sud, l’annonce de mesures répressives contre le réseau Kakao Talk pour en extirper des messages agressifs à l’encontre de la présidente du pays, Park Geun-hye, a eu d’intéressantes conséquences. Moins d’un mois plus tard, une partie des utilisateurs de cette application a littéralement fui pour adopter une concurrence proposant des sessions protégées de messagerie : Telegram.

La situation rend en tout cas Telegram relativement heureuse. Markus Ra, de l’équipe du support technique, a ainsi indiqué à The Verge : « Les gens viennent fréquemment vers Telegram à la recherche d’une sécurité supplémentaire, certains d’entre eux depuis des pays ayant des problèmes de censure. Ce qui nous rend particulièrement heureux, c’est que les utilisateurs restent après que les scandales de vie privée ont disparu ».

Bon Telegram est une application libre mais dépendants de serveurs opaques qui peuvent potentiellement déchiffrer les messages transmis. Donc un remake du scénario de 2010 où BBM a livré les messages de ses utilisateurs à l’Angleterre lors des attentats du métro à Londres est plausible.

Mais cela montre que lorsque la pression monte, les utilisateurs font le pas. Et que comme trop souvent, une fois le logiciel dans les moeurs par la masse, il reste. Allez, une petite backdoor imposée à Microsoft par les US et on passe tous sur Linux :)

Source PCinpact

J'aime(1)Ferme-la !(0)

Jusqu’où accepterez-vous ?

Les autorisation de la nouvelle appli Facebook pour Android sont assez impressionnantes:
– l’autorisation de lire tous vos SMS (quel que soit le réglage de confidentialité)
– récupérer la liste de tous vos contacts, avec les fréquences d’appel, SMS, email.
– modifier votre historique d’appel (entrant et sortant), y compris le droit de l’effacer.
– modifier/créer/supprimer des éléments de votre agenda, y compris ceux de vos amis/collègues.
– le droit d’envoyer des évènement calendrier à d’autres, sans votre consentement.
– le droit de passer des appels téléphoniques sans votre intervention.

Google vient d’annoncer une nouvelle fonctionnalité sous Android. Il est désormais possible d’activer l’écoute constante afin de pouvoir exploiter la recherche vocale depuis n’importe quelle application via le fameux « OK Google ». En clair, si vous activez cette option, tout ce qui est dit autour de votre téléphone sera analysé par Android et pourra être envoyé à Google (qui pourra l’analyser à ses propres fins ou pas). C’est d’autant plus préoccupant que vous ne pouvez pas maîtriser cette option sur les téléphones des autres personnes qui vous entourent ! Et nul doute qu’un jour, elle sera activée par défaut (comme l’envoi de sa position en continu et l’envoi des appels recu/emis aujourd’hui)

Facebook a annoncé jeudi le déploiement d’un nouveau mode de ciblage de ses utilisateurs, qui se base sur les sites web visités (en dehors de Facebook) et sur les applications utilisées pour déterminer les centres d’intérêts de chacun de ses membres, afin de savoir quelles publicités insérer dans le fil d’actualités. Jusqu’à présent, Facebook se basait essentiellement sur les informations du profil (âge, sexe, région géographique,…), et sur les pages Facebook « aimées » par les utilisateurs.

La nouvelle méthode est rendue possible par le bouton « j’aime » et d’autres modules sociaux de Facebook qui sont installés sur un très grand nombre de sites internet, et qui permettent à Facebook de suivre les visites de ses utilisateurs.

« Imaginons que vous réfléchissiez à acheter une nouvelle TV, et que vous commenciez à rechercher les TV sur le web et dans des applications mobiles. Nous pourrions vous montrer des publicités pour des offres pour une TV pour vous aider à obtenir le meilleur prix, ou pour vous montrer d’autres marques auxquelles penser », explique Facebook. « Et parce que nous pensons que vous êtes intéressés par les produits électroniques, nous pourrions vous montrer des publicités pour des produits électroniques à l’avenir, tels que des enceintes ou une console de jeux qui irait avec votre nouvelle TV ».

J'aime(10)Ferme-la !(0)

Voir les vidéos Youtube sur Android sans l’appli Google Youtube

Si comme moi, vous n’avez pas les Google Apps installées sur votre smartphone Android, vous aurez remarqué que sous Firefox, on ne peut pas lire les vidéos sur le site de Youtube. On se tape un écran noir à la place comme si Android attendait que l’ application Google Youtube se lance.

C’est bien étrange étant donnée que les vidéos Youtube incrustées dans les sites web fonctionnent parfaitement.

La solution passe par ce plugin Firefox Mobile : Enable Youtube Player Mobile

Il fait croire au site de Youtube qu’on utilse Chrome au lieu de Firefox, et par enchantement, ca fonctionne.

J'aime(5)Ferme-la !(1)

GooglePlayDownloader 1.2

Seule nouveauté de cette version, le smartphone émulé est passé de Android 4.1 à Android 4.4, devient un Samsung Galaxy S3 et a tous les accessoires possibles (IR par exemple). Cela devrait théoriquement permettre de trouver plus d’applications.

Pour en arriver là j’ai du apprendre à recompiler android-checkin qui est Java et n’a pas été touché depuis 2012. J’ai donc mis à jour son fichier de build pour pouvoir compiler avec les librairies plus récentes d’aujourd’hui et ait modifié la définition du smartphone.

Malgré cela, je n’arrive pas à télécharger Pry-fi avec mon application :-/ Si quelqu’un a la solution, ça m’intéresse.

Vous pouvez télécharger GooglePlayDownloader 1.2 ici

J'aime(2)Ferme-la !(0)