Activer Hello sur Iceweasel sur Debian

Hello est le service de visioconférence de Firefox.

Il n’est pas disponible par défaut sur Iceweasel, la version remasterisée de Firefox par Debian. Mais on peut le réactiver facilement.

Dans about:config, mettre la variable loop.enabled à true et redémarrez. Vous devriez voir l’icône de Hello apparaître dans la barre d’outil.

 

Pour les utilisateurs du plugin anti-tracking Request Policy, il vous faudra aussi ce réglage de liste blanche pour le faire fonctionner.

J'aime(4)Ferme-la !(0)

Related Posts:

Pièges à publicité

Le web est phagocyté par le modèle de publicité. Cela pousse les éditeurs web à vouloir faire tourner en rond leurs lecteurs sur leur site.

Résultat: il n’y a quasiment plus de liens vers des sites externes dans les articles des sites web basés sur la publicité. Je vous laisse faire l’expérience. Comptez le nombre de liens externes dans un article du Monde.fr (je suis gentil, je prend un article élaboré, les articles type « dépêche AFP » n’ayant aucun lien), Clubic (tous les liens pointent vers des sites du groupe M6, maison mère de Clubic), Buzzfeed, etc…

Comparez avec un blog financé par son auteur ou un site payant comme Mediapart.. On y trouve au minimum 4 ou 5 liens externes par page.

Le problème, c’est qu’en fermant les vannes du liens vers un site externes, on ne découvre plus de nouveaux sites que par le bouche à oreille (ou réseau social). C’est ainsi que Facebook a pris la part des liens externes dans les sources d’entrée des visiteurs.

Du coup, le serpent se mort la queue. Le lecteur, ne trouvant plus de de site web ouvert sur le web, a remplacé son site portail par son flux RSS, Twitter ou Facebook. Et ces formats se retrouvent en position de force pour orienter le trafic vers les sites webs pièges à publicités. Facebook étant lui même un piège à pub essaie maintenant lui aussi de contraindre ses utilisateurs à ne plus en sortir.

Au secours !

J'aime(3)Ferme-la !(0)

Related Posts:

Mediapart passe au HTTPS

Mediapart a effectué un changement technique important mi novembre. Le site est désormais accessible uniquement en HTTPS, c’est à dire en chiffrant les identifiants et les pages consultées. Enfin !
C’est une grande avancée pour la vie privée de ses lecteurs.

Beaucoup de traqueurs ont été enlevés. Il reste cependant Google(Analytics/Tagmanager), Xiti et Cedexis. Il est cependant facile de les bloquer avec RequestPolicy et Noscript sans que cela ne nuise au confort de navigation.

Merci Mediapart !

J'aime(0)Ferme-la !(0)

Related Posts:

Sondage sur la publicité personnalisée en période de Noël

Noël approche et c’est l’occasion de faire un petit bilan sur la publicité personnalisée et le tracking des consommateurs en général.

  • Est ce que la publicité ciblée vous aide significativement pour trouver des idées de cadeau de Noël?
  • Est ce que la publicité ciblée vous propose de bien meilleures réductions de prix que si vous aviez atterri chez le marchand anonymement ou par hasard?
  • En tant que marchand, lorsqu’un client se pointe chez vous et que vous savez qu’il est intéressé par un produit que vous avez en stock, allez-vous lui vendre le produit moins cher ou plus cher que si vous n’aviez pas cette information?

Un bon effet du tracking pour le consommateur serait que le marchand que je visite aligne son prix à la baisse sur la concurrence si il sait que j’ai été voir la concurrence, afin de conclure l’affaire plutôt que de se faire doubler. Vous avez déjà vu ça?

J'aime(2)Ferme-la !(0)

Related Posts:

Ashley Madison, avez-vous la bonne info?

Le site Gizmodo s’est livré à une analyse des leaks des données du site de rencontre Ashley Madison

Dans un premier article du 26 août 2015, l’analyse fait état de moins de 3’000 « véritables » profils féminins parmi les 5 millions de profils féminins de la base de donnée client.

Mais dans un second article du 31 août 2015, Gizmodo indique avoir mal compris les données. Sa seconde interprétation des données dit que 20 millions de profils masculins ont été contactés par des robots et qu’il y avait 70’000 robots féminins. Ce qui n’est pas exactement la même chose. Gizmodo ne peut pas déterminer le nombre de vrai profils féminins avec ces données.

Cependant, LeMonde.fr dans un article mis à jour le 3 septembre 2015 continue de relater la première version de Gizmodo. Et aucun nouvel article du Monde ne vient contredire ce qui est avéré comme une fausse information.

L’article Wikipedia FR fait référence à l’article du Monde comme source et donc reste également sur la première version erronée de l’analyse !

Si vous voulez lire quelque chose en français, l‘article d’Atlantico publié le 11 septembre 2015 est plus fidèle à la dernière version des faits.

Sur Wikipedia US, c’est rigolo. L’article « Ashley Madison » fait référence à la seconde version de l’analyse de Gizmodo, mais l’article de profondeur « Ashley Madison data breach » fait référence à la première version. :D

Je pense que les articles de Wikipedia seront corrigés sous peu. Mais quid de l’information laissée dans la tête des lecteurs de LeMonde.fr ?

J'aime(2)Ferme-la !(0)

Related Posts:

Internet bas débit

Le « TRÈS haut débit » chez Bouygues Telecom en 2015 c’est ça :

bouygues très haut debitObservez bien l’asymétrie entre le débit montant et descendant. Le ratio est de 40:1 !

Du temps des modem RTC, le ratio était de 1:1. En ADSL, lors de l’arrivée de Free en 2002, le ratio était de 4:1.

C’est très frustrant de voir sa vitesse de transfert divisée par 40 dès l’on que l’on veut travailler à distance, envoyer des fichiers sur un cloud, envoyer des photos à ses amis ou pour le travail, envoyer des gros fichiers, héberger des fichiers, héberger une galerie photo/vidéo, héberger un site web rapide, etc…

Cette asymétrie de vitesse nous pousse vers un comportement de consommateur de contenu. Pas du tout vers un Internet 2.0 où l’on serait interconnectés les uns les autres. Non, c’est tous connectés à quelques serveurs qui ont le débit inverse pour qu’on puisse jouir de nos 200Mb/s de download.

Si bien que le contenu se retrouve concentré ailleurs. Je veux partager une vidéo ou un fichier, je ne peux l’héberger chez moi convenablement donc je la fais héberger ailleurs…. Cette ailleurs est généralement aux USA (Youtube, Gmail, Hotmail, Facebook, Dropbox, Netflix, etc…) parce qu’on n’arrive pas en France à monter des mastodontes aussi vite/bien qu’aux USA.

Bien sûr après on va se plaindre de l’asymétrie du trafic entre opérateurs et des tensions que cela crée : Est ce que c’est Youtube ou l’internaute qui doit payer le transfert de la vidéo? Qui est en position de force pour faire payer l’autre?

Comment voulez vous instaurer une neutralité du net, si quelques serveurs peuvent parler et les autres seulement écouter. En gros si le réseau n’est pas décentralisé mais au contraire hyper-concentré.

Quand j’étais petit, je me disais que quand la fibre arriverait, ce serait une révolution pour les échanges entre personnes parce qu’on aurait tous des débits de folie en upload. Au lieu de cela, on se retrouve avec des embouteillages pour télécharger des fichiers.

J'aime(9)Ferme-la !(0)

Related Posts:

Cloud personnels, attention à la fonctionnalité d’accès à distance

Depuis un petit moment déjà, les fabricants de disque dur proposent sur le marché des produits de « cloud personnel ». On trouve ainsi des produits tels que Western Digital My Cloud, Seagate Personal Cloud pour moins de 200€ avec 3To de stockage.

Le but d’avoir un « cloud » étant de pouvoir y accéder depuis l’extérieur de sa maison, il fonctionnalité essentielle est donc l’accès à distance aux données. C’est là que j’ai trouvé la solution déployée un peu « légère ».

Si vous avez déjà essayé de rendre des données hébergées chez vous accessibles depuis Internet, vous connaissez déjà la problématique:

  • Votre abonnement ne vous octroie qu’une seule adresse IP accessible depuis Internet.
  • Cette adresse IP peut, suivant les formules, être modifiée tous les jours.

Dans ces conditions, pouvoir accéder de manière fiable depuis Internet à une machine hébergée chez vous devient compliqué. (Pas impossible, juste compliqué)

Pour simplifier l’expérience utilisateur, la solution retenue pour ces produits est d’utiliser un relai hébergé par le fabricant.

Le produit est connecté en permanence au service du fabricant, ce qui permet au fabricant de la joindre même si votre IP publique change et sans avoir à toucher à la configuration du routeur de votre Box Internet.

Pour accéder depuis Internet aux données hébergées chez soi, il faut créer un compte chez le service hébergé chez le fabricant (Seagate Access, WDMycloud ,Synology QuickConnect) par utilisateur.

Vous remarquerez que le compte sur le service du fabricant ne sert qu’à simplifier l’expérience utilisateur. Sinon vous devriez spécifier à quel produit vous voulez accéder parmi tous ceux vendus par le constructeur. Imaginer le login : « bob@wdcloud_65863 » :D. Pour éviter de vous demander de mémoriser un identifiant de plus, on stocke celui-ci derrière un identifiant plus familier : votre email. Enfin, lors de votre connexion à distance, c’est bien le service du fabricant et non votre boîtier personnel qui déchiffre votre mot de passe.

Donc le fabricant a toutes les cartes en main pour accéder quand il veut à vos données hébergées chez vous. Ce n’est peut être pas ce que vous aviez en tête en achetant la boite dans le magasin…

La solution plus compliquée passe par :

  • une configuration du routeur de votre Box pour rediriger les connexions entrantes vers votre « Cloud » (gratuit)
  • un nom de domaine (payant) ou un sous domaine dont vous pouvez mettre à jour le DNS (gratuit)
  • la génération d’un certificat SSL dont vous seul avez la clé privée pour sécuriser le transfert de vos données et de votre mot de passe (gratuit ou payant. Si vous avez la main sur le nom de domaine, vous pouvez en demander un à StartSSL. Sinon vous pouvez en acheter un ou simplement l’autosigner)

D’après la documentation des produits que j’ai regardé, il faut aller voir les produits plus chers pour pouvoir mettre en œuvre cette solution : les autres NAS de Seagate et Western Digital ou tout produit de Synology. Dommage…

Compte tenu de cette limitation sur les produits « grand public » des fabricant de disque dur, la solution Intel NUC + Owncloud m’a l’air toujours la course niveau prix (un peu plus de 200€).

J'aime(5)Ferme-la !(0)

Related Posts:

La publicité est un problème, pas la gratuité.

Dinowan parle de la dictature de la gratuité du net, mais je ne suis pas forcément d’accord avec lui sur le fait que la gratuité d’accès soit le problème. Tous les jours nous faisons des choses gratuitement. Nous rendons service sans demander des euros en échange et c’est beau.

C’est ce besoin d’argent (pour acheter de quoi survivre) mais aussi cette envie d’argent (étalon du succès, illusion du bonheur …sic) qui pousse à réduire le champ du gratuit.

Le logiciel libre est un exemple de gratuité d’accès et pas de production. Depuis toujours, j’écris sur ce blog sans afficher la moindre publicité. Le problème est qu’il faut réunir les conditions suffisantes pour que la production de contenu s’effectue.

Par exemple, vous mettez des gens de lettres cultivés et du temps libre, vous aurez des poèmes. Des informaticiens et du temps libre, vous aurez des hackers. Des vendeurs de chocolat et des étudiants sans le sou, vous aurez du publi-rédactionnel pour Nutella.

Avec le mix d’un peu d’argent, de bonnes âmes et quelques têtes, on a maintenant Mediapart, NextInpact, Reflets, ExtraLife, Debian et c’est bien mieux que ces Lemonde, Clubic, Jeuxvideo.fr ou Windows qui nous demandent de l’argent ou du temps de cerveau disponible alors que, le comble, c’est nous qui sommes leur produits !
PS : Un article sympa que je n’ai pas réussi à caser dans cet article : Quand la publicité vérole l’information.

J'aime(6)Ferme-la !(0)

Related Posts:

Faire fonctionner Firefox Hello avec Request Policy

Pour faire fonctionner le système de visioconférence de Firefox avec RequestPolicy il faut ajouter about:loopconversation à la liste blanche des « origines ». Sinon, les appels échouent et vous ne pouvez rejoindre de conversation.

J’ai aussi remarqué que Hello avait maintenant une liste de contact. Ainsi vous pouvez appeler directement un contact tant que celui-ci a Firefox ouvert. C’est plus pratique que de lui envoyer un mail avec un lien.

A quand dans Firefox mobile ?

J'aime(4)Ferme-la !(0)

Related Posts:

vLine, no privacy?

vLine est un service permettant de faire de la visio par WebRTC. Comme il s’agit du serveur qui va faire le « man in the middle » entre les correspondants, j’aimerai savoir à quelle sauce mes données persos vont être utilisées.

Je cherche donc les « terms of services » et je trouve ceci :

5. PRIVACY POLICY. For information regarding Company’s treatment of personally identifiable information, please review Company’s current Privacy Policy at https://vline.com/privacy, which is hereby incorporated by reference; your acceptance of this Agreement constitutes your acceptance and agreement to be bound by Company’s Privacy Policy.

Je clique sur le lien :

vline privacyNotez que le « href » du lien ne correspond pas au lien texte. Mais comme https://vline.com/privacy renvoie vers une salle vide, c’est kif-kif. On n’en saura pas plus.

Une recherche sur Google sur « vline privacy policy » ne retourne pas de résultat pertinent. Ce qui laisse penser que la page n’a pas disparue il y a 5 minutes.

Donc, pour l’instant, chez vLine il n’y a pas de privacy.

J'aime(3)Ferme-la !(0)

Related Posts:

| Page suivante »