Pourquoi les éditeurs ne publient pas leurs APK en dehors du Google PlayStore?

playJ’ai une question qui me turlupine.

Pourquoi les éditeurs d’application Android gratuites ne proposent l’installation de leur application qu’à travers le magasin de Google (PlayStore) et jamais d’APK sur leur site web ?

En quoi, pour utiliser l’application de ma banque, train, messagerie sécurisée, lecture vidéo, etc… je devrais accepter les condition de partage de ma vie privée avec Google ?

C’est difficile de se plaindre de l’hégémonie de Google sur Android alors qu’on participe à créer une situation de dépendance très forte.

Est ce que c’est juste par crainte que les utilisateurs ne mettent jamais à jour l’application ? D’ailleurs, est ce que ça se justifie, puisqu’on pourrait avoir d’autres magasins aussi sécurisés que celui de Google sans ses contraintes. Par exemple un dépôt « closed source » dans Fdroid.

Est ce que c’est par crainte de voir se développer des sites web qui proposeraient au téléchargement des copies des applications originales mais avec un spyware ajouté? GooglePlayDownloader récupère les APK depuis le Play store, donc pas la peine de les cacher.

Si il y a des développeurs d’application Android parmi mes lecteurs je serais intéressé d’entendre leur avis.

9 réactions sur “ Pourquoi les éditeurs ne publient pas leurs APK en dehors du Google PlayStore? ”

  1. Nodoka_Murmevent

    Pour moi l’une des raisons principales c’est pour les publicité, si ton app en à t’est forcé de passé par le google store pour avoir les pubs adword, qui sont aussi les seules autorisé par google. Ta pas vraiment le droit d’utiliser un autre network publicitaire. Ya aussi pour forcer les mises à jour, et les statistiques d’utilisations. Pour finir les achat in-app utilise aussi les api du google store.

  2. Tuxicoman Auteur Article

    Sérieux, c’est pas possible d’avoir d’autre régie pub?
    C’est étrange quand même…
    C’est contractuel ? T’as un lien vers le contrat à me donner?

  3. Nodoka_Murmevent

    Là tout de suite non, je demanderais à celui qui nous sert de juriste dans ma boite, c’est lui qui m’avais dis ça, c’est peut être possible d’avoir une autre régie, mais que si on est une grosse boite par exemple ou d’autre limitation indirecte. Je lui demanderais ce qu’il en est.

  4. valvin

    Il y aussi une notion plus lié à l’OS qui ne propose pas de système de dépôt intégré comme froid le propose par exemple.
    En plus Froid souffre du manque d’installation de mise a jour automatiques qui pouvait être activés sur des téléphones rootes avant Android 5. Aujourd’hui seuls les applications signés par le même certificat que le constructeur (ou google) peuvent installer en silencieux des applications et disposer de droits « admin ».
    Si on veut installer un APK en dehors du PlayStore, tu dois activer les sources inconnues qui pour le commun des mortels peut être un frein. Une fois activé, il n’y pas vraiment de garantie que l’APK installé est le bon surtout s’il est disponible sur un site web.
    Si on pouvait ajouter des PPA ou des certificats de confiance autre que celui du constructer, je pense que ça pourrait peut être attiré les éditeurs.

    Et encore merci pour ta librairie a la base de Gplaycli qui alimente mon repo Froid :)

  5. valvin

    Pour les miroirs d’Apk, je ne leur attribuerait pas un niveau de confiance très élevé… Pour moi, c’est un nid a malware, peut être a tord.

  6. Un passant

    Je serais plus précis: autant pour une boîte privée ça peut se comprendre. Mais pour un service public, financé (en partie) par les impôts des contribuables français, comment justifier que l’application ne soit disponible que sur le Google store (donc stocké sur un serveur américain), et non pas sur les sites (services publics) en question? Je pense à RATP, impots.gouv.fr, etc. Ça dépasse l’entendement.
    (J’ai découvert votre blog via votre logiciel GgPlayDownloader, que je n’arrive pas à faire marcher mais c’est une autre histoire!) Merci en tout cas pour ce travail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.