Conditions d’utilisation de Google: attention !

Au cas où vous n’auriez pas lu les conditions d’utilisation des services de Google, voici un détail qui mérite votre attention :

En d’autres termes, toutes les données que vous aurez envoyées à Google peuvent être exploitées pour ses besoins commerciaux même une fois que vous aurez résilié.

Sauf mention contraire que je n’ai pas trouvée, ce passage s’applique aussi à vos documents sur Google Drive, vos emails sur Gmail, vos SMS synchronisés, etc…

11 réactions sur “ Conditions d’utilisation de Google: attention ! ”

  1. Balistic

    J’envoie un e-mail contenant une photo à un contact qui a une adresse gmail, Google a donc le droit d’exploiter cette photo.

    Maintenant, j’envoie à ce même contact un e-mail contenant un lien vers mes photos situées dans mon Nextcloud, est-ce que Google s’octroie le droit d’exploiter ces photos ? Je ne pense pas (même s’il va sûrement tout de même aller parcourir le lien).

  2. sdgpub

    «…même une fois que vous aurez résilié.»
    Ils ne parle que de l’arrêt d’utilisation du service, en laissant le compte exister. Si tu demande à supprimer les données et que Google continue d’utiliser les données, ce n’est pas conforme au RGPD. Alors là, tu peux demander 4%.

  3. Bruno

    Pas conforme au RGPD, laisse-moi rire…
    De toutes façon une cession de droits illimitée dans le temps et dans l’espace est illégale en droit français. C’est pourtant ce qui est indiqué dans leur conditions d’utilisation.

  4. Manu

    Tu aurais pu surligner encore plus, c’est tellement abusif comme contrat qu’il devrait être illégal.

  5. objectifnul

    Règle simple, et ce n’est pas nouveau : tout ce qui est dans les nuages, ceux de Google comme les autres, doit être chiffré si c’est confidentiel ou s’il y a une propriété intellectuelle attachée. Et pas question d’obtempérer si l’hébergeur exige la clef de déchiffrement.

  6. Ccooll3d

    Info ou intox ?? On est en droit de se poser la question tellement c’est invraisemblable ! Si c’est vrai je me pose la question : qu’en est il ‘d’android ? Produit développé par Google, les photos que je prends, les appels que je passe et par extrapolation les pouets que je laisse appartiennent a Google ?

  7. Ping Conditions d’utilisation de Google: attention ! - My Tiny Tools

  8. Tuxicoman Auteur Article

    @Ccool3d
    Les liens dans l’article te permettent de vérifier que ce n’est pas une intox.

  9. nikogaug

    Par rapport au deuxième surlignage.
    Si un utilisateur de yahoo, m’envoie sa photo dans mon adresse Gmail, ils sont sensés ne pas avoir le droit de s’en servir n’est-ce pas ?

  10. Da Scritch

    Billet flippant mais qui s’alarme pour si peu : ces clauses existent un peu partout depuis plus d’une dizaine d’année.

    Cela concerne les documents hébergés publiquement sur le Drive, et ces clauses permettent surtout à Google d’avoir le droit de répliquer le contenu sur différents serveurs. Et contrairement à ce que croient les commentateurs , tu ne cèdes pas le copyright. Google se protège tout simplement en se prévoyant une voie de recours judiciaire si tu uploades sur ses services le dernier film avec Kev Adams, ou si tu t’amuses à envoyer un mp3 et à demander des droits pour chaque serveur où tu le copies ou pour chaque personne qui le télécharge.

    En fait tout est très bien expliqué dans les parties non surlignées.

  11. Tuxicoman Auteur Article

    @nikogaug : La réponse est écrite dans le paragraphe d’après. Google analyse le contenu des emails que tu recois, en extrait des données et les réutilise. Donc oui Google se sert des données que les autres t’envoient sur Gmail.

    Je pense que le fondement juridique, c’est que tu as le droit de communiquer à un tiers une information qui t’es destinée. En l’occurrence, en choisissant Gmail comme hébergeur, tu acceptes de communiquer le contenu de tes emails recus à Google pour ses besoins personnels. C’est un peu le deal sinon ce serait un service payant…

    @Da Scritch : Je suis entièrement d’accord que c’est une clause juridique.

    Le copyright, ce n’est pas dans le droit français. On est en Europe, tu donnes un droit d’exploitation à Google pour un usage et un territoire limité. Rien ne t’empêches de donner ce droit aussi à d’autres sociétés (contrairement au copyright où le détenteur du copyright est exclusif)

    La clause juridique est tellement large qu’elle légitime tout usage des données des utilisateurs. Et ils ne se privent pas : geolocalisation permanente remontée par Android par défaut, analyse des courriers, conservation des recherches sur le moteur de recherche, de l’historique de démarrage de chaque application sur Android, des messages vocaux (OkGoogle), des numéros d’appels recus, etc… sans demander le consentement pour chacune des fonctionnalités séparement puisque le texte ci dessus leur donne déjà le pouvoir de le faire en maintenant le flou sur les usages réels ou futurs des données récoltées.

    J’ai découvert ton blog et je me suis abonné en RSS (sans passer par Feedly) ;)

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.