Google toujours en intraveineuse

En 2014 dans un article nommé « Webmasters, arrêtez de faire le boulot de la NSA« , je faisais l’état des lieux peu glorieux de sites de presse s’offuscant de l’espionnage d’état et des multinationales américaines tout en participant activement eux même à la remontée de l’historique personnel de navigation de leurs lecteurs à Google.

En 2017, on en est toujours au même point. Ronan Chardonneau a analysé si les sites de campagne des candidats envoyaient vos données aux États-Unis lorsque vous vous connectiez à l’un d’entre eux. Et le résultat est inquiétant :

Candidat Site web Les données vont-elles aux USA ? Entreprises qui collectent ces données
François Fillon fillon2017.fr Oui Google / Twitter / Vimeo
Benoît Hamon benoithamon2017.fr Oui Google / Twitter / Facebook
Emmanuel Macron en-marche.fr Oui Google
Nathalie Arthaud nathalie-arthaud.info Non Aucune
Nicolas Dupont Aignan nda-2017.fr Oui Google
Marine Le Pen marine2017.fr Oui Google
François Asselineau upr.fr Oui Google / Facebook
Jean-Luc Mélenchon avenirencommun.fr Oui Google
Jacques Cheminade cheminade2017.fr Oui Google / NationBuilder
Jean Lassalle jeanlassalle2017.fr Oui Google / POWr
Philippe Poutou poutou2017.org Oui Google / Twitter / Vimeo

Source

À l’heure où l’on accuse la Russie d’avoir contribué à l’élection présidentielle de Donald Trump, les partis politiques français ne se soucient même pas des moyens de protection de données des français les plus élémentaires qui soient.
Quelles preuves faut-il cumuler en plus pour pouvoir faire bouger les choses ?

Plus de 90 % des sites des candidats envoient donc vos données aux États-Unis sans le consentement des utilisateurs et plus de la moitié les envoient à plusieurs entreprises
américaines simultanément. Seul un site n’envoie aucune données aux États-Unis (www.nathalie-arthaud.info).

Ces candidats donnent donc en pâture la vie privée des français contre un outil gratuit de statistiques aisément manipulable…

One Comment

Add a Comment